19/03/2012

Janusz Korczak : Laissez les enfants grandir



La petite école de Langouët porte le nom de Janusz Korczak, l'homme qui le premier a reconnu aux enfants des droits. Lui qui a lancé en 1937 cette phrase défi  aux générations futures : « Il est inadmissible de laisser le monde dans l'état où on l'a trouvé.  »

Que dirait Janusz Korczak après avoir visionné cette vidéo ? Lui qui dès les années 1900 a défendu la cause des enfants des rues à qui il a consacré son premier livre. Il était convaincu que l'humanité ne pourrait sortir du cycle tragique des répétitions - dont celle de la guerre - que par l'éducation, la culture, la paix et la démocratie.

Korczak est le premier à poser le principe de la reconnaissance constitutionnelle des droits de l'enfant. Il en a fait à la fois le garant de leur sécurité en les mettant à l'abri d'une loi commune et un puissant outil pédagogique favorisant l'intégration et l'émancipation de l'enfant.

Il le pratiquera en créant deux orphelinats qui fonctionneront pendant trente ans en " République des enfants " de 1912 à 1942. Leur organisation reposait en particulier sur l'institutionnalisation des droits dits « actifs » :  participation, expression, délégation etc. Ils sont inscrits dans la Convention Internationale des Droits de l'Enfant.

A la grande méconnaissance qu'avaient les adultes du monde des enfants, il entreprit de les en instruire. 

" L'enfant ne devient pas un homme, il en est déjà un "
" L'enfant ne devient pas un homme, il en est déjà un "
Les Droits de l'Enfant de Janusz Korczak

Le droit à l’allaitement au sein maternel
Le droit à des conditions de vie correcte
Le respect de la différence
Le respect du handicap et aussi : Le droit à une mort digne
Le droit à l’amour pour tous les enfants
Le droit à l’équité 
Le droit à une véritable reconnaissance 
Le droit d'être pris au sérieux
Le droit de l’enfant à être ce qu'il est 
Le droit de l’enfant à vivre sa vie d'aujourd'hui.
Le droit à être bien entouré
Le droit à être encadré
Le droit de donner son opinion
Le droit de jouer 
Le droit de réclamer et d'exiger
Le droit à l’information 
Le droit à la propriété
Le droit à avoir un budget
Le droit à avoir des secrets
Le droit à la vie privée [CIDE art. 16]
Le droit à la Justice [CIDE art. 19, 20, 32 à 37, 40]
Le droit de s'égarer
Le droit de se tromper
Le droit de mentir
Le droit de pouvoir évoluer
Le droit des enfants délinquants à être aimés
Le droit au respect
Le droit à ses droits
 
 



 La République de Pologne a proclamé 2012 « ANNÉE JANUSZ KORCZAK » pour commémorer le 100e anniversaire de sa Maison des Orphelins et le 70e anniversaire de la mort du grand éducateur. N'est-ce pas le bon moment pour rappeler le respect des droits énumérés plus haut pour tous les enfants ? Sinon à quoi aurait donc servi la vie de ce grand éducateur ?


Pour aller plus loin:

Vous pouvez signer le manifeste de l'UNICEF  pour faire pression sur les candidats afin qu'ils s'engagent

Le Réseau Education sans Frontières   ( Resf ) propose une journée de mobilisation le 31 mars 2012 « La loi doit changer, régularisation »