Vu, lu, entendu...

27/09/2012

Gagner ensemble, un sacré challenge




Gagner ensemble, un sacré challenge
Et si on essayait de jouer pour gagner ensemble ? Les joueurs invétérés font déjà la grimace rien qu'à l'idée. Pouah ! à quoi servirait-il de se défoncer comme un malade pour ne retirer aucun profit de l'énergie dépensée, il faut être maso.

Gagner tout seul, c'est remporter la victoire sur les autres, plus faibles, seul contre tous. C'est montrer son intelligence, sa ruse, ses stratégies pour réduire le reste du groupe à néant. Seul contre le reste du monde.

Gagner ensemble ? Faut-il moins de ruse, d'intelligence et de stratégies ? que nenni ! Peut-être en faut-il plus ? car si elles ne se tricotent pas avec la ruse, l'intelligence et les stratégies de l'autre, elles sont inopérantes. Ecoute, respect, esprit critique et constructif, solidarité, gestion du conflit, efficacité : c'est en prime !

Tout le monde gagne ou personne ne gagne. C'est tout bon pour les mauvais perdants !
 
 

Gagner ensemble, un sacré challenge

Il y a du choix

Plusieurs sites proposent des jeux coopératifs et le matériel qui va avec comme Non-Violence Actualité, spécialisé dans la prévention des violences de proximité et qui propose formation et outils sur la communication, l'écoute, la gestion des conflits, la médiation, l'action non-violente, la coopération…

L'office Central de la Coopération à l'Ecole ( OCCE ), créé en 1928 par des militants convaincus que l'école est un lieu où doit s'enseigner la coopération, dispose d'un centre de ressource important en documentation et fiches pédagogiques. L' ICCEM ( Pédagogie Freinet ) propose également des fiches intéressantes

Le site et le magasin Casse-noisette à Bruxelles proposent une gamme de jeux d'intérieur et de plein air, assortie de critiques et de réflexion. 

Il existe certainement beaucoup d'autres initiatives pédagogiques pour les lieux éducatifs, des idées géniales développées en famille, des fêtes où on "gagne et perd ensemble" :  n'hésitez pas à communiquer vos informations en remplissant la case commentaire ci-dessous.
 
 





Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​L'Étranger, toujours

Comme une fatalité. Chaque élection présidentielle apporte sa méprise. Ainsi le jeune Président élu en mai 2017 a aussitôt muté en vieux politicien utilisant les ficelles les plus usées. Revoilà l'immigration. Alors qu'elle n'est pas apparue dans les priorités des Gilets Jaunes et du Grand débat national, le Président pousse le sujet, impose aux députés et sénateurs d'en débattre, empoisonne les esprits en alléguant que le droit d'asile est détourné par des réseaux. L'Étranger pris en otage, toujours. Le président pourrait rappeler les faits. Citer les chiffres réels. Démontrer la capacité d'accueil du pays des Droits de l'homme aujourd'hui parmi les mal classés de l'Union européenne. Souligner que personne ne quitte son pays sans déchirement. Que le migrant arrive exténué, martyrisé en chemin. S'appuyer surtout sur l'esprit d'accueil qui se manifeste dans toute la France. Cela ferait un beau discours politique, qui grandirait le pays  et le candidat à la Présidentielle de 2022 descendu aujourd'hui sur le terrain de l'extrême droite pour en faire son seul challenger.

Michel Rouger

07/10/2019

Nono












Partenaires