Vu, lu, entendu...

23/10/2014

Après la maison, l’Université, les Babayagas persistent !



Après la maison, l’Université, les Babayagas persistent !
Fruit d’une lutte acharnée de plus de dix ans menée par l’énergique Thérèse Clerc, 85 ans, la Maison des Babayagas, avait été inaugurée en février 2013,  à Montreuil, en Seine-Saint-Denis.

Elle regroupe 21 femmes de 58 à 88 ans qui ont choisi de vieillir entre elles, plutôt que dans une maison de retraite. Mais les Babayagas n’en sont pas restées là : elles ne veulent pas mourir idiotes alors, ce 13 octobre a été inaugurée leur université, l’UNISAVIE, l’UNiversité du SAvoir du VIEillir autrement, ou encore l'Université du SAvoir des VIEux.

Cette université populaire, ouverte à tous, se tient à la maison des Babayagas, 8 rue de la Convention à Montreuil.

Voir la vidéo de TVM Est parisien








Le billet de la semaine

​Séparatisme


Séparez les ! Avec le projet de loi contre le séparatisme arrivé lundi devant les députés, le pays de la laïcité est reparti depuis l'automne dans une guerre des religions, son démon favori, sachant que le camp ultra-laïque a lui aussi ses dogmes, ses clercs et ses inquisiteurs. C'est surtout lui qui exhale chaque semaine un peu plus une désagréable odeur d'intolérance, celle qui nourrit les extrémismes que l'on prétend combattre, cette fois l'islamisme radical. Certaines attaques rappellent les vieilles outrances. Le ministre Blanquer accuse les universités d'islamo-gauchisme comme Clémenceau traitait Briand et Jaurès de « socialos-papalins ». Heureusement, en 1905, les deux grands négociateurs et pacificateurs ont gagné la bataille, celle de la liberté. Pas facile d'être à leur hauteur, plus simple de rester à celle d'un Sarkozy. 

Michel Rouger
separatisme.mp3 Séparatisme.mp3  (1.45 Mo)


19/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires