Handicapé·e·s et alors ?

19/01/2021

Trois étudiants lancent un site de vocabulaire scientifique en langue des signes



langue_des_signes.mp3 Langue des signes.mp3  (2.49 Mo)

Au delà des difficultés de communication inhérentes au handicap, les scientifiques sourds en STIM  ( sciences, technologie, ingénierie, mathématiques ) , qu'ils soient étudiants, enseignants, chercheurs ou professionnels, doivent faire face aux lacunes de signes spécifiques à leur matière. C'est pourquoi en août 2017, trois étudiants, Cyril Claudet, Camille Ollier et Tiphaine Vandermaesen forment une association pour prendre en main ce problème en se lançant dans la création lexicale en LSF.

Stimsourd France  développe et diffuse du vocabulaire scientifique et technique par des vidéos sur les réseaux sociaux, des cours en ligne en LSF. Pour l'instant, le glossaire développé  concerne la santé, la biologie, l'environnement, la physique, l'informatique et les mathématiques, mais chacun peut proposer du vocabulaire signé dans d'autres domaines.

En plus de répondre à un besoin pour tous les pratiquants en langue des signes, le but est aussi de transmettre la passion des sciences aux enfants sourds grâce la LSF. il s'agit aussi de créer un réseau afin de rencontrer d'autres personnes du même domaine et enfin de permettre aux sourds de trouver des stages et des emplois. Tous les quatre mois, des séminaires  sont également ouverts aux scientifiques  ainsi qu'aux interprètes et traducteurs en LSF. Avec cette initiative, pour les scientifiques sourds, le monde est un peu plus à portée de main.

Lydia Goubier



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3






Le billet de la semaine

​Les Martiens


« Nous y sommes ! Nous voilà ! », a tweeté Emmanuel Macron. Où donc ? C’était le jeudi 18 février peu avant 22 h. Le président français semblait revenu de Mars avec l’astromobile Perseverance. C’était comme s’il avait planté notre drapeau là-bas. Certes, il se trouvait devant un écran mais c’est l’imaginaire qui compte. Quel voyage ! L’homme (moins la femme) sera toujours ainsi à la conquête de l’extrême, des sommets aux abysses, la chevauchée la plus fantastique restant bien sûr la Conquête de l’Ouest. Car notre trip vers Mars semble au XXIe ce que la Ruée vers l’or fut au XIXe. La Starship, la fusée d’Elon Musk, le fantasque milliardaire, est notre cheval. Musk ne pourra pas envoyer des humains sur la Planète Rouge avant longtemps mais peu importe. Le principal est comment exploiter Mars, comment faire du business. Et comment rendre supportable l’insupportable. Oublier la Terre qui se déglingue. Quoi qu’il en coûte. Une chose est certaine : de la planète humaine, tous les Musk du monde ont déjà décollé. 

Michel Rouger
les_martiens.mp3 Les martiens.mp3  (1.15 Mo)


24/02/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires