03/02/2021

Des millions de volontaires "sont les yeux" de non-voyant.e.s



sois_mes_yeux.mp3 Sois mes yeux.mp3  (1.99 Mo)

Chaque jour, dans plus de 150 pays, des bénévoles voyants prêtent leurs yeux à des mal voyants et non-voyants avec l'appli gratuite Be My Eyes. 

Grâce à l'appel vidéo en direct, un ou une bénévole répond à la demande d'une personne en situation de handicap visuel sur des choses qui lui compliquent la vie : vérifier les dates d'expiration, régler le chauffage, distinguer les couleurs, vérifier une tenue vestimentaire, lire les instructions ou naviguer dans de nouveaux environnements. 

Inventée en 2012 par le danois Hans Jorgen Wiberg, l'appli est utilisée par 4 467 524 bénévoles et 279 193 personnes en situation de handicap visuel dans plus de 150 pays, utilisant 180 langues. Dans la vidéo, H. J. Wiberg donne une définition intéressante de ce qu'il appelle le micro-bénévolat.

Si vous êtes intéressé.e, aller sur le site français Be My Eyes




Nouveau commentaire :







Le billet de la semaine

Palestine


Notre "guerre" contre le virus et notre couvre-feu apparaissent ô combien ridicules aujourd’hui devant le deuil, la colère et la peur qui envahissent de nouveau la Palestine. A Gaza, en Cisjordanie, à Jérusalem mais aussi cette fois dans les villes israéliennes. De guerre lasse comme l’on dit, l’opinion mondiale avait fini par se détourner du drame des Palestiniens. Les démocraties européennes fermaient les yeux sur une colonisation toujours plus agressive, un apartheid sans complexe, la dérive dans les deux camps de pouvoirs corrompus, l’enracinement d’une extrême droite israélienne jeune et provocatrice. L’Europe ne devrait pourtant jamais oublier que la confrontation qui continue sans fin d’ensanglanter la Palestine est née surtout de son propre passé antisémite et colonial.

Michel Rouger
20210513_palestine.mp3 20210513 Palestine.mp3  (936.86 Ko)


12/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires