Handicapé·e·s et alors ?

16/11/2012

Josef Schovanec : parole d'autiste



Diplômé de Sciences Po et docteur en philosophie, Josef Schovanec, 31 ans, est autiste et victime du syndrome d'Asperger. Il en a intégré les difficultés à vivre avec ce handicap et peu à peu maîtrisé les codes sociaux. À tel point qu'il est devenu en quelque sorte le porte-parole des autistes adultes dont on parle peu. Voir le reportage paru dans Le Monde ainsi que l'émission de France Inter sur Dailymotion

Josef Schovanec,qui est rédacteur à la mairie de Paris et passionné des cultures et langues orientales, vient de publier son témoignage dans un ouvrage qu'il a intitulé Je suis à l'Est ! (Éditions Plon).

Voir aussi notre reportage Christian Lucas et sa maison pour autistes
 
 
 
 





Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

Retraitons

65 articles, 22 000 amendements… En ce moment, douze heures par jour, les députés de la commission retraite traitent et retraitent la réforme des retraites avant que l’Assemblée à partir du 17 février, traite et retraite derechef la réforme des retraites sachant que personne ne veut battre en retraite... Jeux de mots faciles ? Oui, et indécents tant les inégalités sont et resteront au cœur du système. Mais n’est-ce pas cela qui caractérise cette réforme et bien d’autres gestes politiques en ce moment : un jeu de mots. On joue avec les mots, on se paye de mots. Quand le fleuve de mots du "Grand débat"  finit perdu dans les sables, quand la promesse présidentielle d’une société plus humaine est étouffée par les violences policières, quand les actes révèlent l’imposture d’un projet "et de droite et de gauche", quand chaque réforme dite juste se révèle injuste, les mots perdent leur sens, la confusion règne. Difficile alors pour l’opinion d’adhérer à cette réforme des retraites, quoi que fassent les députés jusque tard dans la nuit.

Michel Rouger

06/02/2020

Nono












Partenaires