Handicapé·e·s et alors ?

12/12/2019

Des"Ludociels" pour jouer en ligne malgré un handicap



Des"Ludociels" pour jouer en ligne malgré un handicap
vocal_002.mp3 Vocal 002.mp3  (1.42 Mo)

Jouer ensemble ! 

Souvent lorsqu'on pense jeux vidéo, on évoque violence et addiction. Ce n'est pas l'idée que s'en fait Thomas Gaudy. Lui-même gros joueur, il s'est formé en psychologie cognitive et sociale, il a une  maîtrise en ergonomie, une autre en jeux expérimentaux et un doctorat en informatique. Avec sa compagne Stéphanie Akré, physiothérapeute, ils ont fondé en 2013 au Québec la société non lucrative Ludociels pour l'accessibilité des jeux vidéo.

Dans l'émission " Mission accessible " du 6 décembre 2018, Thomas retrace ce parcours original : " On est parti d'abord sur la thématique du handicap visuel, en faisant des jeux sonores sans même d'interface visuelle. Et puis, on a élargi progressivement. Donc, on s'intéresse maintenant beaucoup aux thématiques d'accessibilité motrice, en faisant des jeux qui sont jouables avec un seul bouton. Après, il y a toutes sortes d'exemples de jeux, des jeux pour apprendre le braille par le son, des jeux pour apprendre à mieux se familiariser avec le métro de Montréal, des jeux d’aventure, des jeux de labyrinthe..."

 


Des"Ludociels" pour jouer en ligne malgré un handicap

Une trentaine de jeux

Aujourd'hui, Ludociels propose une trentaine de jeux en ligne gratuits. Par exemple " a blind legend"  se joue à l'oreille :  Edward Blake, un chevalier aveugle, assiste à l'enlèvement de sa femme. Pour la retrouver, il affronte de nombreux périls, guidé par sa fille, . Le joueur utilise un téléphone portable ou une tablette en guise de manette. De même dans " Avoxtrure ", on déplace le personnage avec les flèches du clavier. Les obstacles émettent des bruits de percussion mais les ondes sonores sont matérialisées visuellement. Le jeu est donc accessible pour les handicapés moteur, visuels ou auditifs. 

La mère de Noah, atteint d'amyotrophie spinale,  témoigne de son intérêt sur le site ici-radio-canada.ca, en octobre 2017 : " La possibilité de jouer à des jeux vidéo a amélioré sa vie et favorisé son autonomie. Le matériel adapté permet à Noah d'entretenir sa passion et de passer du temps avec ses amis tout en s'adonnant à une activité qu'ils aiment tous ". 

Ludociels ne se contente pas d'inventer des jeux vidéo. Il intervient au sein d'équipes de développement pour aider les professionnels à intégrer des pratiques d'accessibilité dans leur conception de jeux et d'interfaces numériques. Il propose aussi des ateliers de création de jeux vidéo, en teste également sur les réseaux sociaux. Thomas Gaudy et Stéphanie Akré nous prouvent ainsi que le jeu est une affaire sérieuse. En le rendant accessible à tous, ils lui redonnent ses lettres de noblesse. 

Lydia Goubier




Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

Violence d’État

Réalisant sans coup férir le vœu du Président de rendre le pays « plus humain » en 2020, trois policiers ont interpellé le 3 janvier à Paris un coursier à scooter, Cédric Chouviat, 42 ans, père de 5 enfants, et l’ont asphyxié par un plaquage ventral complété par une fracture du larynx. Mourir lors d’un contrôle routier… Les années se suivent et se ressemblent. L’année 2019 avait commencé par le coma, le 12 janvier, à Bordeaux, du Gilet Jaune Olivier Beziade, touché en pleine tête par un tir de LBD40, qui a inauguré une année répressive jamais vue dans un mouvement social. Le 21 juillet, à Nantes, les lacrymogènes des CRS ont aussi poussé Steve, 24 ans, dans la Loire. Mourir lors d’une Fête de la musique... La violence d’État ne désarme plus. Car le coupable, bien sûr, est moins le policier frappeur que les autorités qui l’arment, le couvrent, lancent leurs forces au premier attroupement, fût-il festif, pour impressionner, intimider. Quand le libéralisme autoritaire fait du citoyen ordinaire un adversaire... 

Michel Rouger
  

09/01/2020

Nono












Partenaires