Vu, lu, entendu...

19/07/2012

Tous ensemble, cultivons et partageons !




Cultiver chacun un bout de terrain et laisser librement les gens se servir ! C'est l'action apparemment utopique lancée par des habitants de Todmorden, dans le nord de l'Angleterre. Plantant dans de multiples endroits, parfois insolites, les intitiateurs du mouvement « Incredible Edible » (en français « Incroyables comestibles ») ont apporté à une ville durement touchée par la crise financière, une alternative économique. Cette alternative qui enclenche une véritable dynamique à partir de l'auto-alimentation locale, donne à réfléchir : elle a commencé à faire des émules à travers le monde dont en France.






Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Méditation

La méditation étant devenue la recette du bonheur face aux brutalités du temps, méditons. Avons-nous suffisamment pensé à Jacques Chirac tous ces jours-ci ? Clairement non. A la fulguration surtout de 1995 sur « la fracture sociale » et ce qui s'en suivit, c'est-à-dire rien. Pourquoi rien ? Parce qu'il aimait les gens. La fracture s'aggrava mais les gens, sentant qu'il les aimait, l'aimèrent pour toujours, spécialement à sa mort. Aujourd'hui, le président aggrave aussi la fracture sociale. A partir du 1er novembre, la réforme de l'assurance chômage va jeter des dizaines de milliers de personnes dans la pauvreté. Mais s'il se faisait aimer en aimant autant les gens que Jacques Chirac, ça passerait. Pourquoi a-t-on besoin d'être aimé de notre monarque républicain ? Pour oublier ? A creuser à la prochaine méditation. 

Michel Rouger

02/10/2019

Nono












Partenaires