Vu, lu, entendu...

Journalisme citoyen au cœur des quartiers.


30/04/2014

L'association 02zone développe depuis quelques année autour de Marseille un projet d'éducation populaire fondé sur la promotion d'un "journalisme citoyen". Dans la série "Vie à Vie" des professionnels et bénévoles d'un centre social de Salon de Provence, croquent des portraits de citoyennes ordinaires.




Regards croisés de femmes.

Bel exemple de ce journalisme citoyen ce portrait de femme réalisés dans le cadre du projet "regards croisés de femme dans un quartier urbain" et dont l'aboutissement a été un plateau télé participatif à l'occasion de la journée du 8 Mars.

Voir le site ICI  

Une Web TV participative, agrée par le CSA

Le concept O2Zone.TV de télévision participative est né en 2002, au Centre social Air Bel (situé dans un quartier ZUS  du 11ème arr. de Marseille) à l’initiative d’Antoine Dufour qui, à l’époque, en était le Directeur. Objectif : favoriser les échanges entre des personnes d’origines diverses et rencontrant de grandes difficultés sociales, rompre leur isolement et leur redonner espoir.

Cette démarche d'éducation populaire 2.0 vise :
- la formation des habitants à la réalisation de reportages sans postproduction,
- l’accompagnement dans la structuration des projets audiovisuels
- la diffusion des productions réalisées.

Le projet prenant de l'ampleur ne pouvait plus être porté dans le cadre du centre social qui l'a vu naître Une association loi 1901 à but non lucratif indépendante a été créée pour poursuivre et développer l’aventure O2zone.TV. Pluralisme de l’information, indépendance éditoriale, vocation locale des émissions, volonté d’atteindre tous les publics en leur offrant un espace d’expression sur les sujets qui les concernent fondent le projet.

Le 26 mai 2010 O2zone.TV a obtenu l’agrément par le CSA  (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) en tant que « Service d’Initiative Publique Locale ». 

O2ZONE.TV compte près de 800 productions en ligne à ce jour et est aujourd’hui la 1ère web TV en PACA intervenant sur le mode participatif. 






Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

L'espoir, enfin

… En Ethiopie. Périmé le tube humanitaire des années 80 L'Ethiopie meurt peu à peu, peu à peu-eu-eu... Pendant que les habitants des pays à l'opulence mal partagée tirent une tête des jours sans pain en désespérant des lendemains, les Ethiopiens, à l'opposé, sourient à l'avenir, celui que leur a soudain offert un jeune premier ministre, Abiy Ahmed. En moins d'un an : paix avec l'Erythrée, libération des prisonniers politiques, parité hommes-femmes au gouvernement, commission de réconciliation entre ethnies, loi en faveur des réfugiés à faire rougir de honte les Européens... Investissements chinois aidant, l'Ethiopie réduit aussi son immense pauvreté : la voilà devenue le nouveau  "tigre africain". Confiante, la fille chrétienne et musulmane de la Reine de Saba offre ainsi à l'envi aujourd'hui aux voyageurs les richesses de son histoire. Pourvu que les démons de l'économie moderne ne se penchent pas trop sur le berceau de l'Humanité. 

Michel Rouger

 

25/01/2019

Nono