08/05/2014

Les promenades sonores de radio Grenouille


Découverte insolite de Marseille et ses environs, ces promenades virtuelles - sonores et visuelles - invitent à la déambulation réelle. Un des beaux projets nés au sein du lab de Radio Grenouille, radio associative d'éducation populaire, sur la friche de la Belle de Mai.


Ballade nocturne autour du cours Julien

C'est un film sur la chaine "google stories" qui m'a fait découvrir les "promenades sonores" à partir de la "promenade nocturne" audio visuelle que propose Julie de Muer, au cœur de Marseille.

Déambulation commentée à travers les rues animées autour du cours Julien, "quartier de Marseille réputé pour son atmosphère unique où le street art est roi". Le montage de photos panoramiques à 360° prises de nuit, agrémentées d'images photos/vidéos, sons et textes d'informations permet de s'immerger virtuellement dans le quartier. Alors bonne promenade IC I.

Les promenades sonores de radio Grenouille

36 promenades sonores

Radio Grenouille propose de découvrir Marseille et plusieurs villes et villages de Provence en étant audio-guidé. Les fichiers sont téléchargeables en MP3 pour être écoutés sur tous baladeurs numériques ou smartphones et soutenir ainsi des visites bien réelles. Les promeneurs sont invités à enrichir les visites en collaborant au site.

Les circuits sont imaginés et commentés par une vingtaines de guides-auteurs qui s'appuient souvent sur des collectifs d'habitants : ainsi des habitants d'Aubagne, de la Bouilladisse et même des détenus des Beaumettes ont été associés au projet.

Ces audio guides sont gratuits. On peut soutenir radio Grenouille en versant des dons.

Accédez aux fichiers des "promenades sonores ".

Une radio associative, culturelle, non commerciale depuis 1981

"Radio Grenouille est une radio associative  culturelle non commerciale, qui émet sur le 88.8 MHz dans la région de Marseille. Média protéiforme, Grenouille articule une antenne, des projets de création, des ateliers de pratiques radiophoniques et des événements publics. Pour en savoir plus, cet article de wikipédia.

Alain Jaunault

 








Le billet de la semaine

Poison


La Justice a enfin tranché. Les laboratoires Servier sont condamnés. Pour la mort de 1 500 à 2 000 personnes empoisonnées par le Mediator et pour les souffrances infligées à des milliers d’autres, ils devront verser quelques heures de leur chiffre d’affaires. Quant aux dirigeants, cadres ou experts accusés, ils sont repartis libres avec leurs gardes du corps dans leurs voitures aux vitres teintées. Plus clément que la procureure, le tribunal leur a épargné la prison ferme. Dans la France du XXIe siècle, les juges, qui envoient le petit peuple à tour de bras dans des prisons indignes, restent pétrifiés à l’idée d’enfermer un puissant dans une cellule aménagée. Inébranlable justice de classe. Un vrai poison dans une société déjà peu confiante envers ses institutions. Pour rattraper l’iniquité, reste plus qu’à décider d’un plan médiator transformant la prison ferme en prison avec sursis pour les milliers de détenus non condamnés pour homicides involontaires. 

Michel Rouger
20210401_poison.mp3 20210401 Poison.mp3  (1.11 Mo)


31/03/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires