Vu, lu, entendu...

23/10/2013

Saint-Brieuc distingue et soutient les photoreporters



Au Népal, par Marie Dorigny
Au Népal, par Marie Dorigny
Jusqu'au 11 novembre, a lieu à Saint-Brieuc, dans les Côtes d'Armor, la 2° édition du Festival Photoreporter. Les reportages de treize photoreporters (sur 300 dossiers venant de 40 pays) ont été retenus par le jury et sont exposés dans une dizaine de lieux de la Baie de Saint-Brieuc. Le soutien aux photoreporters, qui ont beaucoup de mal aujourd'hui à vivre de leur travail, les publications recourant souvent à des photos amateurs, est au cœur de la démarche du Festival.  Un fonds a été créé pour aider des photoreporters à financer eux-mêmes leurs reportages : 150 000 € ont été ainsi recueillis auprès d'une quarantaine d'entreprises et ont aidé à la réalisation des travaux présentés. 
 








Le billet de la semaine

​Les Martiens


« Nous y sommes ! Nous voilà ! », a tweeté Emmanuel Macron. Où donc ? C’était le jeudi 18 février peu avant 22 h. Le président français semblait revenu de Mars avec l’astromobile Perseverance. C’était comme s’il avait planté notre drapeau là-bas. Certes, il se trouvait devant un écran mais c’est l’imaginaire qui compte. Quel voyage ! L’homme (moins la femme) sera toujours ainsi à la conquête de l’extrême, des sommets aux abysses, la chevauchée la plus fantastique restant bien sûr la Conquête de l’Ouest. Car notre trip vers Mars semble au XXIe ce que la Ruée vers l’or fut au XIXe. La Starship, la fusée d’Elon Musk, le fantasque milliardaire, est notre cheval. Musk ne pourra pas envoyer des humains sur la Planète Rouge avant longtemps mais peu importe. Le principal est comment exploiter Mars, comment faire du business. Et comment rendre supportable l’insupportable. Oublier la Terre qui se déglingue. Quoi qu’il en coûte. Une chose est certaine : de la planète humaine, tous les Musk du monde ont déjà décollé. 

Michel Rouger
les_martiens.mp3 Les martiens.mp3  (1.15 Mo)


24/02/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires