Vu, lu, entendu...

Quand Heol fait "splash" sur la façade du "grand bleu". - 08/05/2015

Le muraliste Heol Art n'hésite pas à se jeter dans le vide, assuré par les cordistes de l'Asso des cimes, pour repeindre la façade d'un des plus anciens immeubles HLM du quartier de Cleunay à Rennes, le "grand bleu". Au grand plaisir et étonnement des habitants, associés au projet. Dans le cadre du festival Urbaines à Rennes, l'artiste Heol a réalisé une fresque, attaché à des cordes,...

Sur Rennes et Nantes, un livre d'art « altruiste » pour 15 artistes - 07/11/2012

Maxime et Clémence à Rennes, Damien et Lucie à Nantes ont partagé pendant deux ans le même « désir d’objet artistique ». Ils ont déployé un « projet d’édition altruiste », en professionnels. En Juin 2012, l’objet du désir - un livre d’art - fruit de la collaboration de 15 artistes, sort des presses des imprimeries Média Graphic. Le 13 Octobre, une exposition rassemblait les œuvres de la plupart...

L'art, mondial, de la récup' créative - 02/08/2012

Née en 2002, l’association Débrouille Compagnie « fédère des artistes et artisans du monde entier qui créent, à partir de déchets, des œuvres utilitaires ou décoratives. » Ces artistes et artisans (la frontière est parfois ténue) vivent souvent dans les quartiers populaires des pays en développement.  La Débrouille Compagnie va à leur rencontre pour « apprendre...

Les J O sur les murs de Londres... - 25/07/2012

Rue89, entre autres, s'est attardé sur la créativité à laquelle donnent lieu les Jeux Olympiques sur les murs de Londres.  Avec, bien sûr, le célèbre britannique Bansky en tête, le street art commente, détourne, parodie le célèbre "esprit des Jeux"...

Un site de référence : Maquis Art - 26/06/2012

Le site Maquis Art est un fanzine qui paraît chaque quinzaine. Il recense les graff de rue par artiste, lieu ou par style. Par leur slogan "L'art du Maquis version Graffiti", le site est construit aussi de manière à résister à la politique de répression des graffitis dans la rue. C'est un site de référence pour les graffeurs professionnels ou amateurs. 

Le crew W.O.N. - 26/06/2012

Setro, l'aide précieuse de la thérapie par le graff, fait partie du crew (équipe en américain) W.O.N.  Winnerz of Nothing. 

Les agités dans leur drôle de bocal - 06/10/2011

Au 8 rue du Manoir de Servigné à Rennes, les "agités du bocal" ont trouvé et louent depuis 2005 un grand local sur deux niveaux. ils sont aujourd'hui 14 jeunes artistes - professionnels ou en cours de professionnalisation -  à s'agiter dans ce bocal, ou plutôt ces bocaux  : une série d'anciens bureaux vitrés dans lesquels ils ont aménagé leurs ateliers. Vous y croiserez : - Heol,...

Heol, à voir et à entendre - 06/10/2011

Dans cette courte vidéo Heol parle et donne à voir son travail de "peintre performer"  Marvin Michielini a réalisé cette vidéo lors de la rencontre d'Heol avec Histoires Ordinaires. Elle a été tournée dans l'atelier que l'artiste partage avec les autre "Agités du Bocal ". Après le long interview, il s'est livré pour les journalistes et les lecteurs d'Histoires Ordinaires à deux...

Younnig et Cartier dessinent - 25/08/2011

Younnig et Cartier, surpris entrain de dessiner, lors de l'exposition à Dinan.

A la Casa Amarela de Porto - 25/08/2011

Cartier est déjà résident de la Casa Amarela de Porto. Younnig le sera peut être bientôt. Cette vidéo donne un aperçu de cette pépinière d'artistes. O
1 2


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​C’est la guerre

Tocsin. Mobilisation générale. "Nous sommes en guerre", a martelé six fois lundi soir le Président Chef des Armées. Tous aux abris ! Et bien entendu : on ne va pas, par désinvolture, filer la saloperie aux plus fragiles au risque qu’ils en meurent et d’aggraver la charge de travail des personnels soignants. Car l’ennemi pilonne durement nos services de santé inconsidérément fragilisés. Un peu comme nos bornés de généraux de 1914 avaient lancé des soldats en rouge/bleu horizon sous la mitraille allemande, nos gouvernants affaiblissent depuis des décennies nos hôpitaux. Avant que surgisse cette guerre, les héros célébrés aujourd’hui ont réclamé en vain des effectifs, des lits, des moyens suffisants. Ils se battaient depuis le 18 mars 2019, un an, impuissants comme nous tous devant la pandémie financière, dite parfois grippe américaine et en France CAC-40, qui n’est d’ailleurs pas pour rien dans celle du Covid-19. Mais regardons l’horizon. "Beaucoup de certitudes, de convictions sont balayées, seront remises en cause", a lancé lundi le chef de l’État. Après tout, après juin 40, il y eut mars 44, le programme du Conseil national de la Résistance, les Jours Heureux, la sécurité sociale pour tous, la solidarité collective. Ok, Général. En marche.

Michel Rouger
 

17/03/2020

Nono












Partenaires