Vu, lu, entendu...

02/08/2012

L'art, mondial, de la récup' créative



Artisan récupérant un pneu (photo Débrouille Compagnie)
Artisan récupérant un pneu (photo Débrouille Compagnie)
Née en 2002, l’association Débrouille Compagnie « fédère des artistes et artisans du monde entier qui créent, à partir de déchets, des œuvres utilitaires ou décoratives. » Ces artistes et artisans (la frontière est parfois ténue) vivent souvent dans les quartiers populaires des pays en développement. 

La Débrouille Compagnie va à leur rencontre pour « apprendre auprès d'eux de nouveaux savoir-faire de récupération » et pour leur acheter leurs œuvres à un « prix de détail non négocié ».  En France, les œuvres sont présentées à l’atelier-boutique, ou lors de marchés, salons et festivals. Le bénéfice des ventes est « intégralement consacré à l'achat de nouvelles œuvres et à la recherche de nouveaux partenaires récupérateurs. »








Le billet de la semaine

​Séparatisme


Séparez les ! Avec le projet de loi contre le séparatisme arrivé lundi devant les députés, le pays de la laïcité est reparti depuis l'automne dans une guerre des religions, son démon favori, sachant que le camp ultra-laïque a lui aussi ses dogmes, ses clercs et ses inquisiteurs. C'est surtout lui qui exhale chaque semaine un peu plus une désagréable odeur d'intolérance, celle qui nourrit les extrémismes que l'on prétend combattre, cette fois l'islamisme radical. Certaines attaques rappellent les vieilles outrances. Le ministre Blanquer accuse les universités d'islamo-gauchisme comme Clémenceau traitait Briand et Jaurès de « socialos-papalins ». Heureusement, en 1905, les deux grands négociateurs et pacificateurs ont gagné la bataille, celle de la liberté. Pas facile d'être à leur hauteur, plus simple de rester à celle d'un Sarkozy. 

Michel Rouger
separatisme.mp3 Séparatisme.mp3  (1.45 Mo)


19/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires