06/10/2011

Les agités dans leur drôle de bocal



Les agités dans leur drôle de bocal
Au 8 rue du Manoir de Servigné à Rennes, les "agités du bocal" ont trouvé et louent depuis 2005 un grand local sur deux niveaux.

ils sont aujourd'hui 14 jeunes artistes - professionnels ou en cours de professionnalisation -  à s'agiter dans ce bocal, ou plutôt ces bocaux  : une série d'anciens bureaux vitrés dans lesquels ils ont aménagé leurs ateliers. Vous y croiserez :
- Heol, peinture et performance
- MinaLou, bijoux et accessoires de mode
- David, éclairagiste, sculpteur
- Poïti, grapheur
- Deng, sérigraphe
- Olive, peintre architecte
- Greg, Vidéos et films d'animation
- Rom1, graphiti
- Elsa, dessin, illustration, installations
- Hsin Wen, vidéos de performances
- Delphine, la "guapa factory", vêtements féminins
- Elise, plasticienne
- StefR, peinture

Agités ? Plus exactement actifs, inventifs, impliqués chacun et ensemble dans leur domaine de création respectif.

Ils fonctionnent sous forme associative pour la gestion des locaux et la promotion d'opérations collectives. Mais chacun gère sa "petite entrepise artistique" à son rythme, à son idée, sous la forme la plus adaptée à sa sensibilité et à son type d'activité.

L'association s'est donnée pour but de « favoriser  la rencontre entre les populations et les artistes. Elle met à disposition des ateliers, accueille des artistes en résidence et organise des événements liés à leurs pratiques (ouverture d‘ateliers, vernissage d‘exposition, salon de la création, soirée culturelle, workshop, interventions…). »

Ensemble ils proposent aussi des animations pédagogiques dans différents lieux : établissements scolaires, centres socioculturels, associations, prisons, hôpitaux... « Le but  est d'amener les participants à s'approprier des techniques et des matériaux présents dans l'art contemporain : peinture, dessin, sculpture, illustration, photographie et vidéo numérique, graphisme et création multimédia, performance, création de vêtements, d’accessoires de mode, de bijoux…. »











Le billet de la semaine

Surprise !


Se’praaïz ! disons car il s’agit bien entendu des cent premiers jours du président américain Jo Biden. Même Philippe Martinez, le leader ombrageux de la CGT, est impressionné. Et il y a de quoi. Voilà soudain, après quarante ans de triomphe néolibéral, l’Etat-Providence réhabilité, la justice sociale et l’investissement public redevenus priorités, de même que les enjeux nouveaux, du climat au racisme policier. Attendons de voir si Roosevelt est vraiment de retour mais l’audace des cent jours de Jo le vétéran, 78 ans, envieillit tout d’un coup les jeunes présidents du passé : les Clinton (46 ans), Obama (47 ans). Ou du présent : Macron (39 ans). Envieillit aussi la gauche tricolore éclatée dans des chapelles d’un autre siècle au risque de faire passer une Trump française. Mais qui aurait prédit ce Biden nouveau il y a un an ?  Alors, une surprise française l’année prochaine ?  

Michel Rouger
20210429_surprise.mp3 20210429 Surprise.mp3  (1.07 Mo)


29/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires