Vu, lu, entendu...

06/10/2011

Les agités dans leur drôle de bocal



Les agités dans leur drôle de bocal
Au 8 rue du Manoir de Servigné à Rennes, les "agités du bocal" ont trouvé et louent depuis 2005 un grand local sur deux niveaux.

ils sont aujourd'hui 14 jeunes artistes - professionnels ou en cours de professionnalisation -  à s'agiter dans ce bocal, ou plutôt ces bocaux  : une série d'anciens bureaux vitrés dans lesquels ils ont aménagé leurs ateliers. Vous y croiserez :
- Heol, peinture et performance
- MinaLou, bijoux et accessoires de mode
- David, éclairagiste, sculpteur
- Poïti, grapheur
- Deng, sérigraphe
- Olive, peintre architecte
- Greg, Vidéos et films d'animation
- Rom1, graphiti
- Elsa, dessin, illustration, installations
- Hsin Wen, vidéos de performances
- Delphine, la "guapa factory", vêtements féminins
- Elise, plasticienne
- StefR, peinture

Agités ? Plus exactement actifs, inventifs, impliqués chacun et ensemble dans leur domaine de création respectif.

Ils fonctionnent sous forme associative pour la gestion des locaux et la promotion d'opérations collectives. Mais chacun gère sa "petite entrepise artistique" à son rythme, à son idée, sous la forme la plus adaptée à sa sensibilité et à son type d'activité.

L'association s'est donnée pour but de « favoriser  la rencontre entre les populations et les artistes. Elle met à disposition des ateliers, accueille des artistes en résidence et organise des événements liés à leurs pratiques (ouverture d‘ateliers, vernissage d‘exposition, salon de la création, soirée culturelle, workshop, interventions…). »

Ensemble ils proposent aussi des animations pédagogiques dans différents lieux : établissements scolaires, centres socioculturels, associations, prisons, hôpitaux... « Le but  est d'amener les participants à s'approprier des techniques et des matériaux présents dans l'art contemporain : peinture, dessin, sculpture, illustration, photographie et vidéo numérique, graphisme et création multimédia, performance, création de vêtements, d’accessoires de mode, de bijoux…. »











Le billet de la semaine

​Les Martiens


« Nous y sommes ! Nous voilà ! », a tweeté Emmanuel Macron. Où donc ? C’était le jeudi 18 février peu avant 22 h. Le président français semblait revenu de Mars avec l’astromobile Perseverance. C’était comme s’il avait planté notre drapeau là-bas. Certes, il se trouvait devant un écran mais c’est l’imaginaire qui compte. Quel voyage ! L’homme (moins la femme) sera toujours ainsi à la conquête de l’extrême, des sommets aux abysses, la chevauchée la plus fantastique restant bien sûr la Conquête de l’Ouest. Car notre trip vers Mars semble au XXIe ce que la Ruée vers l’or fut au XIXe. La Starship, la fusée d’Elon Musk, le fantasque milliardaire, est notre cheval. Musk ne pourra pas envoyer des humains sur la Planète Rouge avant longtemps mais peu importe. Le principal est comment exploiter Mars, comment faire du business. Et comment rendre supportable l’insupportable. Oublier la Terre qui se déglingue. Quoi qu’il en coûte. Une chose est certaine : de la planète humaine, tous les Musk du monde ont déjà décollé. 

Michel Rouger
les_martiens.mp3 Les martiens.mp3  (1.15 Mo)


24/02/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires