Avec les défricheurs d'une économie écologique, sociale, coopérative, sur les territoires
Rural

Dans la marmite du Bar'Zouges - 30/09/2019

Ce Qui Nous Lie. Tout est dit dans le nom de l'association qui anime depuis six ans le Bar'Zouges, à Bazouges-sous-Hédé, au nord de Rennes. L'existence de ce bar associatif, où des tas d'initiatives et de rencontres mijotent, n'est pas étrangère à la création d'un éco-lotissement pionnier. Dans la vitalité des bourgs ruraux, tout fait lien.

Jour de foire aux idées autour de La Cambuse - 30/09/2019

Effervescence samedi 28 septembre rue des Chênes, l'artère principale de la très écologiste commune de Langouët, 600 habitants, célèbre pour l'arrêté anti-pesticides de son maire. Un forum insolite sur un sujet très familier, nos bistrots de campagne. Comment les faire revivre ? Une solution : les cafés associatifs. Et ils fleurissent ! Une centaine de personnes sont venues à Langouët partager...

A la Boutix bio, on vient gérer les rayons, tenir la caisse, dire un p'tit bonjour... - 27/09/2019

En quittant Rennes vers Saint-Malo, roulez une dizaine de minutes. Laissez Cap Malo, un monstre commercial de quarante-quatre enseignes. Puis, vers Vignoc, quittez pour de bon les autoroutes de la consommation. En quelques minutes, une départementale vous conduit vers un autre avenir plus désirable : on y vit dans un éco lotissement, on s'y retrouve dans un bar associatif. On s'approvisionne...

Charles Perraud, la saline et le collectif à fleur de peau - 18/09/2019

Charles Perraud a contribué à sauver le marais-salant de Guérande et le métier de paludier. Avec sa femme Dominique, il s’est battu pour que la presqu’île ne soit plus à vendre. Aujourd’hui, 320 paludiers dont 223 en coopérative aux "Salines de Guérande", travaillent avec lui. Le sel marin a retrouvé sa noblesse et la population toute sa fierté.

Pierre Weill a créé Bleu Blanc Cœur, une nouvelle agriculture à vocation santé - 19/04/2019

Pierre Weill a créé il y a vingt ans l’association Bleu Blanc Cœur avec cette idée qu’en changeant l’alimentation des animaux, on agissait sur la santé de l’être humain. Aujourd’hui retraité, il poursuit son engagement dans les sciences humaines, habité par l’urgence du « bien manger ». Son rêve ? Que son association se transforme demain en Bio Blanc Cœur…

Julie, la "compagnonne" du réseau R.E.P.A.S. - 16/04/2018

A 33 ans, Julie a décidé de rompre son cursus professionnel en quittant son emploi de cadre-animatrice enfance, son appartement, sa vie et son ancrage urbain à Toulouse. Elle s'engage dans un parcours de compagnonnage de huit mois, au sein du réseau R.E.P.A.S, Réseau d'Echange et de Pratiques Alternatives et Solidaires. Nous rencontrons Julie au Champ commun, coopérative autogérée, exploitant...

"Zéro chômeur" : en Bretagne, les premiers pas de TEZEA - 19/01/2017

Le projet "Territoires zéro chômeur de longue durée", initié par ATD Quart monde sur une idée de Patrick Valentin (*), voté à l’unanimité par l’assemblée nationale, devient réalité. Dix territoires ont été retenus en France pour lancer l’expérimentation dont celui de Pipriac-Saint-Ganton en Ille-et-Vilaine. L’espoir de travailler à nouveau renaît et surtout, celui d’être considéré comme utile.

L'inattendue épicerie populaire de Augan - 08/05/2014

En janvier 2011, Histoires Ordinaires présentait l'étonnante épicerie populaire et coopérative créée un an plus tôt à Augan, au centre de la Bretagne. Voici de nouveau ce reportage, aux premiers temps de l'aventure. Depuis, le nombre des associés est passé à une centaine, les salariés à huit ; le Crédit Coopératif a décerné l'un de ses Prix de l'Initiative en Économie Sociale ; un projet d'auberge est né après bien d'autres dont une bière, « L'Auganaise »...

Une halte nécessaire : Trémargat, la commune solidaire - 23/01/2014

Jamais histoire racontée ici n'aura été plus collective ! Elle rapporte l'aventure exemplaire d'une commune. Ce mot si banal, si commun, prend à Trémargat un sens communautaire. Isolés au cœur de la Bretagne, les quelque 180 habitants se sont toujours serré les coudes. Et ce n'est pas près de finir. À moins d’y habiter ou d’y connaitre quelqu’un, on ne va pas à Trémargat. Ou alors par hasard,...