Retrouvez aussi
1 2
7 produits sur 7 au total
Trier par :
Le conservatoire de musique : l'art et la manière
Pour certains, le conservatoire de musique est un lieu de plein épanouissement. Pour d'autres, il est un lieu d'élitisme ou d'excellence. Pour d'autres encore, le meilleur instrument pour dégoûter à tout jamais de la musique. Mais il est là, au cœur de la cité où il diffuse des concerts, propose des cursus d'apprentissage, favorise les rencontres... En réalité, il est en mutation. Que faire de son héritage? Comment se positionner face aux propositions musicales actuelles ? Comment répondre aux multiples usagers ? Lieu de culture et aussi de socialisation, le conservatoire est plus qu'un espace, il est une façon de penser le musical. Basé sur des observations et sur des travaux de recherche, cet ouvrage propose de réfléchir sur les enjeux du conservatoire en prenant position ou en interrogeant des pratiques qui peinent parfois à se renouveler. Il questionne aussi la place et les fonctions des acteurs, du directeur à l'élève.

(Participation aux frais de port : 2,40 €)
10,00 €
Ça colle, Anatole !
Quand des adultes en situation de handicap intellectuel réalisent un livre-CD pour enfants... "Ça colle, Anatole !" est né dans les ateliers de l'association "Le Cogite Atout" qu'animent Doriane Louchart et Bernard Dufrénoy, à Annezin, Sains-en-Gohelle et Hersin-Coupigny, dans le Pas-de-Calais. Dans ces ateliers, les "cogiteurs" discutent du monde qui les entoure, des actualités, ils lancent les mots qui font rire, détricotent les expressions familières… Parfois, ils les transforment en chansons et en poèmes. Un jour ils se sont dits : « "Et si nos chansons plaisaient aux enfants ?" » Et le livre est né, avec ses 14 chansons illustrées, son CD, ses partitions.

(Participation aux frais de port : 2,40 €)
10,00 €
1 2
7 produits sur 7 au total
Trier par :


Le billet de la semaine

​Colonialisme climatique


On n'en aura jamais fini avec le colonialisme. Classique (israélien). économique (nord-sud). culturel (états-unien), il a maintenant une forme moderne, pire encore : le colonialisme climatique qui fait carrément main basse sur l'avenir de l'humanité, charrie déjà la détresse et la mort. Epuisant les ressources communes, les 1% les plus riches du monde émettent deux fois plus de CO2 que la moitié la plus pauvre, démontre un rapport, lundi, de l'ONG Oxfam. En France, celui qui appartient aux 1% les plus riches en émet treize fois plus que le Français de la moitié la plus pauvre. Le cynisme de ce nouveau colonialisme rejoint d'ailleurs logiquement celui de l'ancien dans le "colonialisme vert" qui voit des organisations occidentales chasser le villageois africain pour préserver la nature, celle fantasmée par l'occident, comme le démontre un historien (voir ci-contre). Ces 25 et 26 septembre ont lieu dans le monde, jeunes en tête, de nouvelles marches pour le climat. Le mouvement « En Marche » marchera-t-il ? Depuis lundi, le climat se dégrade sérieusement entre les dirigeants. Tant pis. 

Michel Rouger
colonialisme.mp3 Colonialisme.mp3  (667.45 Ko)


22/09/2020

Nono

Newsletter