Tags (1) : Redon
1 produit sur 1 au total
Le Rencard des Mots Dits
Pierre, Cathy, Solange et les autres sont des chercheurs d'emploi. Pas des demandeurs, disent-ils : demander, c'est mendier or l'emploi, c'est un droit. Ces chercheurs d'emploi ont créé un collectif : Rebond-Dire-à-Redon. Puis ils sont devenus chercheurs de mots dans les ateliers d'écriture, avec la conteuse Gigi Bigot. Alors de leur quotidien, ils ont fait un acte de poésie. Ce petit livre, parsemé d'illustrations réalisées par le collectif avec la dessinatrice Claire Lafont, parle de gros nuages noirs chargés de colère, de vie à croquer à chaque pas et de monde à l'envers, de boire pour oublier et de droit de travailler, de Marie au cœur sur la main et de Madame Fleury, la dame sans souci... Tous ces mots tricotés racontent leur vie et la nôtre aussi.

Le Rencard des Mots Dits
Collectif Rebond-Dire-à-Redon
ISBN 978-2-9544424-5-7
85 pages
Participation aux frais de port : 2,40
7,00 €
1 produit sur 1 au total


Le billet de la semaine

​Montez !

Sitôt passée la station Europe, les cars Macron ont pris la route pour aller ramasser les élus de droite et du centre inquiets pour leur siège à neuf mois des élections municipales. Allez, montez ! Et hop, 72 politiciens ont grimpé, regardés l'œil mauvais par leurs rivaux plus rapides qu'eux en macronie. Celle-ci est plus que jamais un hall de gare où se croisent tous les ex : ex-gaullistes, ex-chiraquiens, ex-giscardiens, ex-radicaux, ex-socialistes, ex-mitterrandiens, ex-rocardiens, ex-Verts... Un parti d'ex, centriste, ou plutôt excentrique, qui roule en zigzag,  jusqu'ici à droite, maintenant soudain à gauche."Le capitalisme est devenu fou", a lancé mardi le Président en stigmatisant la "captation des richesses par quelques-uns". Une seconde, on a cru qu'il allait entonner Debout, les damnés de la terre  et rétablir l'impôt sur la fortune pour les gros actionnaires. Mais non. Dans le car, les 72 élus de droite sont rassurés. Ils peuvent même se réjouir : ce coup de volant à gauche peut aider à ravir des villes aux socialistes.

​Michel Rouger

13/06/2019

Nono

Newsletter