Tags (1) : IMC
1 produit sur 1 au total
Si vous ne m'avez pas compris... faites-moi répéter !
Gildas Trévetin est infirme moteur cérébral. Auteur déjà de plusieurs livres, il raconte cette fois ses combats de jeunesse en ressuscitant les mots qu'il avait jetés, avec rage souvent, jusqu'à ses 37 ans. C'est la biographie d'un jeune homme qui ne veut pas être réduit à son handicap, un manifeste pour le droit à l'autonomie, le récit d'un combat toujours actuel pour la dignité et que Gildas Trévetin, âgé aujourd'hui de 70 ans, a poursuivi partout et toujours : élu municipal, militant politique à l'UDB, militant associatif, animateur radio...
15,00 €
1 produit sur 1 au total



Le billet de la semaine

​Le prof et Mahomet


Un crime horrible. De nouveau la France levée pour défendre les valeurs républicaines, la liberté d'expression, l'éducation laïque, ses profs. Revenu le dessin de Cabu de Mahomet effondré : « C'est dur d'être aimé par des cons ». Être Mahomet aujourd'hui en France, c'est vraiment un chemin de croix, aurait dit son ami Jésus. Il y a les islamistes qui le trahissent et les ignorants d'en face qui le salissent, deux camps opposés, deux alliés de fait qui se nourrissent l'un l'autre de leur intolérance, l'islamiste sur les écrans des réseaux sociaux, le français zemourien sur l'écran du très catholique Bolloré. Mahomet souffre aussi beaucoup pour les siens, pour la foule des musulmans fidèles à une République qui ne les entend pas, qui continue à les reléguer aux marges des villes, de l'emploi et de la culture. Pourtant, sans le soutien de cette majorité musulmane républicaine aujourd'hui à leurs côtés, les profs ne peuvent pas mener leur combat héroïque pour la liberté de pensée. Pour comprendre ça, il n'est pas pas besoin, comme dirait Mahomet, de faire un dessin.

Michel Rouger
billet.mp3 billet.mp3  (607.83 Ko)


20/10/2020

Nono