Travail

Les pesticides ont brisé leur vie


19/10/2017

Sous la pression de la société civile, ce qui ne s'était jamais vu, et des députés européens, les représentants des États de l'Union Européenne ont retardė leur décision sur le glyphosate, le pesticide entrant dans la composition du Round up et considéré comme "cancérigène probable" par l'Organisation mondiale de la santé. Prévue pour dix ans, l'autorisation ne devrait pas être renouvelée pour plus de trois à cinq ans. Retour sur des portraits de victimes de l'agrochimie parus sur Histoires Ordinaires et sur des actions citoyennes. (Cliquer sur les photos)




LA LUTTE À VIE DES OUVRIERS EMPOISONNÉS DE TRISKALIA


MARIA, FEMME DE LA TERRE, FEMME COURAGE


DES LUTTES PAYSANNES À PARKINSON, LES DÉFIS D'AUGUSTE


AGIR AVEC LE COLLECTIF DE SOUTIEN AUX VICTIMES DES PESTICIDES DE L'OUEST


ET AVEC GENERATIONS FUTURES


LE COMBAT DE PAUL FRANÇOIS CONTRE MONSANTO


UNE CARTE INTERACTIVE de Générations Futures





Nouveau commentaire :



Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​So frenglish, n'est-il pas ?

My God ! Pas de Digital Tech Conference, pour moi, ce 30 novembre à Rennes. J'ai zappé Book your pass ! Le Pass XL pour le cocktail VIP, bof. C'est surtout que je loupe les battles d'une trentaine de speakers sur les sujets les plus hype du numérique : côté DigitalFood, l'arrivée de la food robolution et plus encore côté DigitalLove cette question stimulante : "Est-ce que les innovations du type sex dolls et sex robots sont réellement le futur du sexe ?"  Avec la coordinatrice du SexTechLab, premier hackaton sextech organisé à Paris l'an dernier. Moi qui me rêvais un peu in, me voilà out, exclu, sans avenir, à la porte du nouveau monde américain, condamné à parler, m'habiller, manger, penser français comme d'autres hier breton, berbère ou wolof. Condamné, pour oublier, à écouter  un disque inusable de Boris Vian. 

Michel Rouger

29/11/2018

Nono