Demain

24/02/2016

Derrière le film « Demain », une foule de citoyens engagés pour la Planète


César 2016 du meilleur film documentaire, quelque 700 000 entrées en moins de trois mois : « Demain » connaît un succès révélateur et revigorant. Construit largement sur le bouche à oreille, il illustre l'énergie et l'inventivité d'acteurs locaux engagés dans la défense de la Planète. Une foule d'acteurs : en voici d'autres sélectionnés sur Histoires Ordinaires.


On peut les trouver parfois exaspérants, dotés d'un ego surdimensionné : Mélanie Laurent et Cyril Dion, croqués ici dans Libération, ont cependant pour eux une vraie sensibilité écologiste, ce qui n'est pas le cas de bien des "people". En outre, et surtout, dans Demain, ils abordent la défense de la Planète par un angle positif, peut-être plus motivant que les désespérants scénarios catastrophes : la mobilisation d'une société civile jamais à court de solutions de proximité dont on souhaiterait que les gouvernants s'emparent.

« Partout dans le monde, des solutions existent », disent-ils. Ils le montrent à travers divers exemples organisés autour de cinq grandes questions indissociables : l'agriculture, l'énergie, l'économie, la démocratie et l'éducation. Autant de morceaux d'utopies qui s'ajoutent à des milliers d'autres aperçues quotidiennement et qui rassemblées redonnent confiance dans l'avenir.








Nouveau commentaire :







Le billet de la semaine

​Democratic Circus


Tombera, tombera pas ? Les citoyens de cette Terre vont-ils devoir assister quatre ans encore aux calembredaines et agressions du politicien le plus puissant et le plus foutraque du monde ? Le suspense grandit à trois semaines du scrutin d'autant que Trump ne quittera pas facilement la piste, sa sortie pourrait même se révéler interminable et explosive. En fait, tout est possible tant le système électoral américain est peu démocratique. Au terme d'une campagne comme d'habitude crapoteuse et noyée sous les dollars, il n'est pas impossible que le suffrage universel soit de nouveau bafoué. En 2000, le démocrate Al Gore,  défenseur du climat, avait gagné mais c'est le républicain Bush le cruche, pyromane au Moyen-Orient, qui avait été élu. En 2016, Trump, bien que battu de 2,7 millions de voix, a gagné. Quoi qu'il arrive, la Trump Parade finale dira beaucoup de l'état de la démocratie outre Atlantique.

Michel Rouger
vocal_001_9.mp3 Vocal 001.mp3  (550.45 Ko)


14/10/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires