La Lettre d'Histoires Ordinaires

- 27/01/2020

Comme prévu, pour préparer les 10 ans d'Histoires Ordinaires en novembre prochain, un travail d'analyse de nos 450 portraits a été lancé pour dégager des similitudes, des liens, des thèmes qui font sens. Marie-Anne Divet et Alberte Skoric qui l'animent recherchent des lectrices et lecteurs qui aimeraient partager cette recherche avec elles : relire en binômes une dizaine de portraits chacun·e...

Article n°2142 - 12/02/2018

Le compte-rendu de l’Assemblée Générale du 11 décembre - 02/01/2018

L’Assemblée Générale annuelle d'Histoires Ordinaires a eu lieu le 11 décembre à la Maison Internationale de  Rennes. Vingt-trois adhérents y ont participé, vingt-neuf s'étaient excusés. L'activité 2019 a été résumée sur le power point ci-dessus ainsi que les propositions pour 2020. Outre l'enrichissement de la bibliothèque des portraits, l'année écoulée a été principalement marquée...

Sortie du webdocumentaire « Les 11&Saint-Péran » - 06/07/2017

Évènement exceptionnel vendredi soir 8 septembre dans la petite commune bretonne de Saint-Péran, en Ille-et-Vilaine.  Les 400 habitants vont pouvoir découvrir le webdocumentaire que leur consacre Histoires Ordinaires : « Les 11&Saint-Péran ». Réalisé par Alain Jaunault qui aura durant quelque trois ans arpenté les rues, les actions, les problèmes et les projets de la commune, le webdoc...


Le billet de la semaine

L'oiseau

Dans sa cage, l’homme regarde l’oiseau. Et l’oiseau regarde l’homme. Soudain, l’oiseau s’envole. Il file vers la plage, se pose à un mètre d’un CRS qui contemple la mer, guette un confiné évadé ou songe aux Gilets Jaunes qu’il blessait l’an dernier. L’oiseau reprend son vol. Il voit l’agitation aux portes de l’hôpital, une soignante adossée au mur, épuisée, accablée. Aperçoit dans les rues vides un livreur, des éboueurs, une caissière derrière une vitre, un petit peuple qui assure la survie. Il survole des cages avec de grands jardins et d’autres empilées, entassées. Curieux humains qui s’accommodent des inégalités et font preuve de solidarités. Puis il croise d’autres oiseaux. Ils chantent de nouveau dans la ville. Une femme à son balcon les observe et sourit, protectrice. L’oiseau revient. Il retrouve l’homme dans sa cage. « Alors ? », demande l’homme. « Il faut tout changer », répond l’oiseau. L’homme se lève enfin : «  Oui, on va tout changer. »

Michel Rouger

26/03/2020

Nono

Newsletter