La Lettre d'Histoires Ordinaires

- 27/01/2020

Comme prévu, pour préparer les 10 ans d'Histoires Ordinaires en novembre prochain, un travail d'analyse de nos 450 portraits a été lancé pour dégager des similitudes, des liens, des thèmes qui font sens. Marie-Anne Divet et Alberte Skoric qui l'animent recherchent des lectrices et lecteurs qui aimeraient partager cette recherche avec elles : relire en binômes une dizaine de portraits chacun·e...

Article n°2142 - 12/02/2018

Le compte-rendu de l’Assemblée Générale du 11 décembre - 02/01/2018

L’Assemblée Générale annuelle d'Histoires Ordinaires a eu lieu le 11 décembre à la Maison Internationale de  Rennes. Vingt-trois adhérents y ont participé, vingt-neuf s'étaient excusés. L'activité 2019 a été résumée sur le power point ci-dessus ainsi que les propositions pour 2020. Outre l'enrichissement de la bibliothèque des portraits, l'année écoulée a été principalement marquée...

Sortie du webdocumentaire « Les 11&Saint-Péran » - 06/07/2017

Évènement exceptionnel vendredi soir 8 septembre dans la petite commune bretonne de Saint-Péran, en Ille-et-Vilaine.  Les 400 habitants vont pouvoir découvrir le webdocumentaire que leur consacre Histoires Ordinaires : « Les 11&Saint-Péran ». Réalisé par Alain Jaunault qui aura durant quelque trois ans arpenté les rues, les actions, les problèmes et les projets de la commune, le webdoc...



Le billet de la semaine

​Essentiel


Les commerces "non essentiels" vont rouvrir samedi, c'est l'essentiel. Qui donc d'ailleurs, dont le boulot est sûrement essentiel, a bien pu estimer que vendre un livre est moins essentiel que de vendre un whisky ? La question est d'autant plus grave qu'essentiel renvoie à essence et sans essence on n'avance plus, c'est la panne. L'essence humaine on veut dire, la conscience d'être. En quelque sorte, je vends donc je suis, quand je ne vends plus, je ne suis plus. Ou j'achète donc je suis. Ou... Etc. Toute cette histoire d'urgence sanitaire nous emmène décidément dans des questions vraiment essentielles. Par exemple, peut-on "être" sans être libre ? Non ? Alors il faut descendre dans la rue contre la nouvelle loi qui réduit un peu plus les libertés. Et résister au Black Friday. Comme au virus qui entrave aussi nos libertés, tue même parfois. Que de dilemmes en cette fin 2020 ! Voilà qui ferait une belle discussion, dans une franche amitié, autour d'un demi. Mais le bar reste fermé. Pas essentiel, qu'ils disent.

Michel Rouger
vocal_001_14.mp3 Vocal 001.mp3  (563.39 Ko)



Nono