Handicapé·e·s et alors ?

20/09/2012

Des puéricultrices et mamans aveugles croisent leurs regards


Choisir de devenir parents quand on est porteurs d'un handicap est source de doutes, d'inquiétudes et de questions. Depuis 20 ans, à Paris, avec des parents handicapés et des spécialistes, Edith Thoueille et Martine Vermillard cherchent et trouvent des réponses adaptées, bien utiles pour tous les parents du monde.


Des puéricultrices et mamans aveugles croisent leurs regards
En 1987, Martine Vermillard et Edith Thoueille partent, sans le savoir, dans une aventure humaine qui va les transformer et transformer leur vie professionnelle.  

« Banaliser le handicap de ces mères n'est pas mon objectif parce qu'il rend quotidiennement leur vie beaucoup plus compliquée que la nôtre : le monde a été conçu pour des individus qui voient. » écrit Edith Thoueille dans le magazine YANOUS, le magazine francophone du handicap « Mais malgré tout, il me plait de les considérer comme des visionnaires, qui ont leur manière spécifique de regarder le monde et leur enfant et surtout d'enrichir ceux qui se donnent la peine de les regarder, de les écouter avec une attention toute particulière. »

Laissons-nous guider par elles pour toucher, sentir et écouter le monde.
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

Pour information

A Paris, le Service d'Accompagnement à la Parentalité des Personnes Handicapés (SAPPH ) 26 boulevard Brune dans le 14ème, accompagne avant et pendant la grossesse les personnes ayant un handicap visuel  ou moteur.  A Paris, l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière accompagne les grossesses des femmes sourdes. Une seule consultation au niveau national suit les futurs parents handicapés : l’Institut Mutualiste Montsouris, 42 boulevard Jordan dans le 14ème arrondissement.

A lire :

« La maternité des femmes aveugles, du désir d'enfant au bébé réel » d'E. Thoueille, de D. Candilis, M. Soulé et M. Vermillard dans la revue La psychiatrie de l'enfant  vol. 49-2

« Aider les mères non-voyantes » d'Edith Thoueille sur le site Ligne de Vue


POUR ALLER PLUS LOIN
 

Le voyage de Magali à Paris

Des puéricultrices et mamans aveugles croisent leurs regards
 
 

Des puéricultrices et mamans aveugles croisent leurs regards
Alison Lapper, la \\"Vénus\\" de Trafalgar square
 




Nouveau commentaire :







Le billet de la semaine

​Que d'histoires...


Jeudi soir 18 septembre 2010. Un clic et Marcelle, Simon, Francis,  Magali, Vincent... se retrouvent soudain sur le net, partageant passions et combats, idées et énergie. Ils, elles, ont 22 à 88 ans, sont retraité.e.s de La Poste, fermier écolo, éducateur, cheffe d'entreprise, étudiant. Leurs histoires, ordinaires et si peu banales, sont les premières d'une longue série : 478 exactement dix ans plus tard sur le webmagazine, les blogs, les livres, le webdoc. Des centaines de milliers de lecteurs sont passés, se sont arrêtés sur l'une ou l'autre, y ont puisé des moyens pour surmonter le désenchantement ambiant, leur sentiment d'impuissance, imaginer, créer déjà un monde un peu meilleur. Alors, bien sûr, on va continuer. Ces dix ans sont une étape. Un travail est engagé pour consolider économiquement le projet pour le transmettre dans les années prochaines à une génération plus jeune. Cette fois encore, les lectrices et lecteurs, devenus sociétaires, nous y aideront. Et contre les virus qui accablent les humains, Histoires Ordinaires va continuer avec tant d'autres à propager le meilleur des vaccins, l'engagement.

Michel Rouger
vocal_001_13.mp3 Vocal 001.mp3  (695.58 Ko)


19/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires