Vu, Lu, Entendu...

25/01/2018

Parents et handicap : deux vidéos pour deux moments forts d'Histoires Ordinaires


La plus longue et la plus belle sans doute de nos "histoires ordinaires" a connu son couronnement vendredi 12 janvier à l'Espace Ouest-France, à Rennes, avec la sortie des deux derniers ouvrages : "Parents différents comme tout le monde" et "Deux petites notes". Deux films en témoignent.



Parents et handicap : deux vidéos pour deux moments forts d'Histoires Ordinaires
vu_lu.mp3 Vu Lu.mp3  (3.32 Mo)

Retour sur une histoire de plus de six années. Tout a commencé au printemps 2011 par un reportage vidéo sur Magali, aveugle et jeune maman - après un long combat - d'une petite Clara. Mobilisant l'ensemble de la rédaction, des parents vivant avec un handicap, des professionnels, d'autres journalistes..., l'auteure du reportage, Marie-Anne Divet, a alors entamé un grand travail, nourri d'enquêtes et témoignages, sur la parentalité des personnes en situation de handicap. Il a donné lieu à l'automne 2014, sous la signature d'un collectif d'auteurs, a un premier ouvrage : "Un parfum de victoire"

Il fallait que la discussion continue. Un blog du même nom a été créé, qui vit depuis, mais ce n'était pas suffisant. Deux des auteurs, Marie-Anne Divet et Tugdual Ruellan, ont entrepris de lancer un Forum citoyen. Le 28 juin 2016, une centaine de parents et professionnels ont ainsi partagé vécu et expériences. Depuis, pendant qu'était réalisé, sous une forme enrichie et sous le titre "Parents différents comme tout le monde", un compte-rendu du Forum, une autre équipe concevait et fabriquait "Deux petites notes", ouvrage multimédia inédit permettant à des parents "empêchés de lire " de partager une histoire avec leur enfant le soir, comme tout le monde.

Alain Jaunault a réalisé ces deux vidéos, de 7'46 et 13'37, sur le Forum citoyen et sur la soirée du 12 janvier. Elles rendent bien compte de l'esprit de participation qui a marqué les deux rencontres comme l'ensemble de ces années de travail sur un sujet significatif de notre société. On retrouvera, après les deux vidéos, celle de "Magali,aveugle et jeune maman" par laquelle tout a commencé...

La soirée autour des deux derniers livres


Le Forum citoyen


Le reportage "Magali, aveugle et jeune maman"




Nouveau commentaire :



Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Marché colonial

Toi, viens, toi dehors... Sur les bords de la Méditerranée, une nouvelle place du marché est née. Des femmes et des hommes épuisés par un horrible voyage attendent. Des fonctionnaires français passent, s'arrêtent, choisissent : ils font leur marché selon les besoins en main d'œuvre décrétés par le gouvernement. Jadis la France est allée coloniser et spolier l'Afrique. Puis les Total, Bolloré et consorts ont continué à piller ses ressources en soutenant des dirigeants corrompus. Aujourd'hui, en renouant avec les « quotas » des années 30, l'ancienne puissance coloniale pille ouvertement le savoir-faire des pays africains, ce qui va les enfoncer un peu plus. Après les ingénieurs et médecins par milliers, les ouvriers qualifiés. Mais il y a là du matériel électoral pas cher et payant. Créer ces quotas suggère que les immigrés nous envahissent. Durcir l'aide médicale insinue qu'ils abusent. C'est faux, ignoble, mais ça éclipse les retraites, urgences ou assurance chômage. Et en faisant de nouveau du Sarkozy, qui prônait les quotas en 2008, Macron met la droite au supplice : « Nous aussi, on nous pille ! » C'est ça le pire.

Michel Rouger

08/11/2019

Nono












Partenaires