06/12/2012

Avec Mémoires Vives, les cultures se rencontrent sur scène



Avec Mémoires Vives, les cultures se rencontrent sur scène
La compagnie strasbourgeoise Mémoires Vives dirigée par Yan Gilg, le mentor de Mickaël Stoll, veut « mettre l’art au service de la transmission des mémoires (...)  Artistiquement la démarche consacre le métissage, la mise en contact positive et constructive des cultures et des esthétiques.  »
 
Les œuvres inscrites à son répertoire illustrent bien cette volonté. A nos morts … raconte l'histoire des soldats africains enrôlés de gré ou de force dans les guerres mondiales du XX° siècle ; Folies-Colonies la « fabuleuse et édifiante histoire des Colonies Françaises » ; « Beautiful Djazaïr » pénètre dans ce qui reste dans nos mémoires 50 ans après la guerre d'Algérie ; sur un terrain voisin, Kerakoum se présente comme « un voyage dans l’âme et les mémoires, les rêves et les déchirures de la Kabylie, de l’Algérie, de la France … de l’Algérance ».
 
 







Le billet de la semaine

Poison


La Justice a enfin tranché. Les laboratoires Servier sont condamnés. Pour la mort de 1 500 à 2 000 personnes empoisonnées par le Mediator et pour les souffrances infligées à des milliers d’autres, ils devront verser quelques heures de leur chiffre d’affaires. Quant aux dirigeants, cadres ou experts accusés, ils sont repartis libres avec leurs gardes du corps dans leurs voitures aux vitres teintées. Plus clément que la procureure, le tribunal leur a épargné la prison ferme. Dans la France du XXIe siècle, les juges, qui envoient le petit peuple à tour de bras dans des prisons indignes, restent pétrifiés à l’idée d’enfermer un puissant dans une cellule aménagée. Inébranlable justice de classe. Un vrai poison dans une société déjà peu confiante envers ses institutions. Pour rattraper l’iniquité, reste plus qu’à décider d’un plan médiator transformant la prison ferme en prison avec sursis pour les milliers de détenus non condamnés pour homicides involontaires. 

Michel Rouger
20210401_poison.mp3 20210401 Poison.mp3  (1.11 Mo)


31/03/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires