Vu, lu, entendu...

06/12/2012

Avec Mémoires Vives, les cultures se rencontrent sur scène



Avec Mémoires Vives, les cultures se rencontrent sur scène
La compagnie strasbourgeoise Mémoires Vives dirigée par Yan Gilg, le mentor de Mickaël Stoll, veut « mettre l’art au service de la transmission des mémoires (...)  Artistiquement la démarche consacre le métissage, la mise en contact positive et constructive des cultures et des esthétiques.  »
 
Les œuvres inscrites à son répertoire illustrent bien cette volonté. A nos morts … raconte l'histoire des soldats africains enrôlés de gré ou de force dans les guerres mondiales du XX° siècle ; Folies-Colonies la « fabuleuse et édifiante histoire des Colonies Françaises » ; « Beautiful Djazaïr » pénètre dans ce qui reste dans nos mémoires 50 ans après la guerre d'Algérie ; sur un terrain voisin, Kerakoum se présente comme « un voyage dans l’âme et les mémoires, les rêves et les déchirures de la Kabylie, de l’Algérie, de la France … de l’Algérance ».
 
 







Le billet de la semaine

​Séparatisme


Séparez les ! Avec le projet de loi contre le séparatisme arrivé lundi devant les députés, le pays de la laïcité est reparti depuis l'automne dans une guerre des religions, son démon favori, sachant que le camp ultra-laïque a lui aussi ses dogmes, ses clercs et ses inquisiteurs. C'est surtout lui qui exhale chaque semaine un peu plus une désagréable odeur d'intolérance, celle qui nourrit les extrémismes que l'on prétend combattre, cette fois l'islamisme radical. Certaines attaques rappellent les vieilles outrances. Le ministre Blanquer accuse les universités d'islamo-gauchisme comme Clémenceau traitait Briand et Jaurès de « socialos-papalins ». Heureusement, en 1905, les deux grands négociateurs et pacificateurs ont gagné la bataille, celle de la liberté. Pas facile d'être à leur hauteur, plus simple de rester à celle d'un Sarkozy. 

Michel Rouger
separatisme.mp3 Séparatisme.mp3  (1.45 Mo)


19/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires