Témoignages - Citoyenneté / Libertés

Le regard d'un non musulman : « Un vrai climat de fraternité » - 04/06/2015

Loïc Richard, membre du conseil d'administration du Centre culturel Avicenne à Rennes, pose ici son regard sur deux années vécues avec l' équipe du centre. Militant depuis toujours dans le domaine syndical et social, lui-même a été marqué par le christianime social. Aujourd'hui, au Comité consultatif Laïcité auquel il participe en tant que personne qualifiée, il avance l'idée d'une spiritualité...

Les journées « Des murs et des hommes » - 19/11/2014

Les 21e Journées Nationales Prison auront lieu du 24 au 30 novembre sur le thème « Des murs et des hommes ».  Plus d'informations sur le site de la Fédération Farapej. On peut découvrir aussi les manifestations organisées à travers la France  sur le programme ci-joint.

Le syndicaliste député qui décida de faire un seul mandat - 15/05/2014

Il faut lire la vie de cet homme-là. Pour croire de nouveau à la démocratie ! Rêver que des tas de Tino Kerdraon peuvent émerger en France et ailleurs. Entré à 18 ans comme dessinateur industriel à l'arsenal de Brest, Tino Kerdraon s'est engagé très tôt, à la JOC, puis à la CFDT où il a dans les deux cas assumé très jeune des responsabilités nationales. Et puis, en 1974, à 31 ans, alors que la...

A lire en ligne : Citad’Elles, le journal des détenues - 03/04/2014

Tout le monde peut découvrir aujourd'hui en allant sur internet la revue Citad’elles, ce magazine féminin né en 2013 qui est entièrement réalisé par des femmes détenues au Centre Pénitentiaire de Rennes. Accompagnées notamment par le collectif de graphistes et dessinateurs Les Etablissements Bollec, et par la Ligue de l'Enseignement, les rédactrices de Citad’elles alternent les sujets...

Un mois pour sauver « Femmes en résistance » - 27/03/2014

Le magazine « Femmes en résistance », lancé par l’association Femmes ici et ailleurs, est en péril. Malgré la qualité de ses reportages citoyens sur les femmes qui agissent à travers le monde, le trimestriel n'a plus d'argent faute de subventions. L'association tente de le sauver par une opération originale : trouver en un mois 900 marraines/parrains, réuni-e-s dans le «...

Pourquoi j'ai quitté Facebook - 17/02/2011

Violette a 24 ans et est étudiante à Rennes. Elle avait 496 ami(e)s sur Facebook. Elle explique pourquoi elle a quitté le réseau social.

"De vieilles souches en sarkozie" - 16/12/2010

Alain Jacob, agriculteur à Sizun, dans le Finistère, a voulu un jour ôter de vieilles souches d'un coin de champ. Mal lui en a pris! Police, gendarmerie, fichage ADN... "En 2002, j’achète une petite parcelle de 80 ares dont 30 ares de sapins coupés par le propriétaire avant la vente ; une parcelle très humide et peu praticable. Les souches ont pourri pendant quelques années et le printemps...


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

Un été français

Comment ça va à la maison ? Nous, on n'oubliera pas nos vacances en France ! La Coupe du Monde a provoqué une euphorie incroyable. Oubliée la France qui broie du noir, chipote, râle, proteste contre le foot-business et le reste Des gamins de banlieue devenus grands ont fait un miracle. Ils ont uni le pays. Tout d'un coup, des jeunes Noirs nés dans des quartiers décriés sont devenus Français. A Moscou, au nom de tout le pays et pour la fierté ainsi rendue, le président les a embrassés un à un, mouillant sa chemise en glissant à chacun un petit mot : « Dis à tes copains que je ressors le grand plan pour les banlieues », « Moi aussi, je vais jouer maintenant collectif », etc. On nous a dit que la France avait déjà vécue cette euphorie il y a vingt ans, en 1998. En juillet, elle était devenue soudain « black-blanc-beur » En septembre c'était fini. Pas grave, nous, on sera rentrés. C'était un grand moment.  

Michel Rouger

16/07/2018

Nono