Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
02/02/2012

Loin du vacarme, Wislawa...



La très discrète Wislawa Szymborska, prix Nobel de Littérature en 1996, s'est éteinte mercredi à 88 ans, tranquillement, dans sa maison de Cracovie. Nul doute qu'elle aurait aimée que la rencontre rare qu'elle accepta d'accorder à Agnès et Patrice Moyon soit évoquée sur Histoires Ordinaires. Et nous, nous l'aimons. Sa résistance maladroite et savoureuse aux canons de la communication nous la rend proche. Peut-être même un peu plus en ces temps électoraux où les candidats s'entourent davantage, hélas, de publicitaires que de poètes.

Michel Rouger




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Coloniale attitude - 22/05/2024

Entracte - 08/05/2024

Cours Gabriel, cours - 25/04/2024

Bossez ! - 10/04/2024

Le boxeur - 28/03/2024

Le cochon - 14/03/2024

Cirque - 29/02/2024

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

"Décivilisation" - 07/06/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles