Handicapé-e-s, et alors ?

Patrice Radiguet, des profondeurs au firmament : un fou "Miraud Volant" ! - 13/06/2017

Patrice Radiguet est un fou volant, un fou joyeux pas dangereux comme on les aime… Sa folie douce, il l’a mise au service de ses rêves et de ses passions et il prouve à tous les réfractaires et empêcheurs de tourner en rond, qu’on peut accéder au firmament à force de volonté et de persévérance… Car il lui en a fallu pour réussir dans des domaines où on ne l’attendait pas !

François Sohm, compositeur, arrangeur, musicien... et homme libre ! - 11/06/2017

Limité dans son corps à la suite d'une polio étant petit, François Sohm a refusé l'enfermement. Devenu musicien reconnu, il compose, arrange, interprète comme il marche et voyage : en toute liberté.

​En Suède, Magnus et ses amis polyhandicapés dirigent leur association - 19/04/2016

Bâtir une association dont les membres du conseil d’administration sont tous des personnes polyhandicapées, voilà l’incroyable défi qu’ont relevé Gerd Anden et ses alliés. L’association JAG est née il y a 20 ans déjà en Suède. Elle est unique au monde mais inspire aujourd’hui des projets similaires en Norvège et en Finlande. Avant la naissance de son premier enfant, Gerd Andén a quitté la Suède...

Autour de Ludovic, la solidarité olympique de Rouez-en-Champagne - 11/02/2016

Rouez-en-Champagne, une bourgade d'à peine 800 habitants nichée dans les Alpes Mancelles, dans la Sarthe. En 2008, Ludovic Robidas, enfant du pays, se retrouve unique licencié du club sportif. Il s'engage alors dans une histoire de solidarité qui ne le lâchera plus. Aujourd'hui, le Club olympique rouézien affiche 330 adhérents et 23 disciplines. Labellisé « club sport santé », il peut délivrer du...

L' « entreprise » Atypick, ordinaire et troublante - 28/01/2016

C'est l'une de ces multiples petites boîtes de services qui vous font votre communication, surtout par internet. Cet après-midi là, ils étaient cinq devant leurs écrans. On a parlé commandes, clients, conditions de travail, intérêt du boulot, camaraderie : tout ce qui rend le travail important dans la vie. Et qui leur permet, eux, de maîtriser leurs troubles psychiques. Lundi, 14 h, les membres...

Alexandra Grévin, une avocate sur le front du handicap - 30/04/2015

Elle traque les injustices colportées par les institutions, les ministères, l’Etat. Et n'hésite pas à saisir les tribunaux. La jeune avocate Alexandra Grévin se bat pour faire valoir les droits des personnes handicapées et de leurs familles. Et elle gagne ! Ce jour-là, le tribunal du contentieux de l’incapacité (TCI) rend son verdict : la Maison départementale des personnes handicapées est...

Marc Colmar, le corps assis, l'esprit debout, toujours ! - 16/04/2015

Quand vous croisez Marc Colmar, qu'une méchante sclérose en plaques bloque dans un fauteuil, ne vous précipitez pas pour l'aider ! Il aime en faire la demande. Pour lui, c'est un acte pédagogique et politique. Marc Colmar est un drôle d'artiste. Il l'est d'ailleurs dans la vie, à La DrÔle compagnie. « J'aime bien les mots », glisse-t-il dans son appartement du sud de Paris, en pilotant de sa...

Vincent Demassiet a dompté ces voix qui le rendaient fou - 20/02/2015

Longtemps, Vincent Demassiet n'a rien dit de ses voix qui lui serinaient aux oreilles : « T'es qu'un bâtard, t'es nul ! » Petit à petit, avec les Entendeurs de voix, il est devenu leur maître. Il a accepté de partager son combat et de parler d'une autre psychiatrie. « Je suis né à Lille il y a 44 ans, d'un père, fils de petit paysan et d'une mère, fille de meunier des Flandres. Mes parents...

La vie à bras le corps et sans remords : Alison Lapper, artiste - 08/10/2014

Les tubes du moment résonnent dans le petit café, style cottage, où l'artiste Alison Lapper m'a donné rendez-vous. Elle y a ses habitudes : elle y laisse même un paquet de son thé favori, qu'elle sirote avec une paille. Alison Lapper est artiste, maman, et femme, avec la mèche et le caractère bariolés. Elle est aussi née sans bras et avec de très petites jambes, ce que personne ne peut ignorer....
1 2 3 4


Le billet de la semaine

​Marché colonial

Toi, viens, toi dehors... Sur les bords de la Méditerranée, une nouvelle place du marché est née. Des femmes et des hommes épuisés par un horrible voyage attendent. Des fonctionnaires français passent, s'arrêtent, choisissent : ils font leur marché selon les besoins en main d'œuvre décrétés par le gouvernement. Jadis la France est allée coloniser et spolier l'Afrique. Puis les Total, Bolloré et consorts ont continué à piller ses ressources en soutenant des dirigeants corrompus. Aujourd'hui, en renouant avec les « quotas » des années 30, l'ancienne puissance coloniale pille ouvertement le savoir-faire des pays africains, ce qui va les enfoncer un peu plus. Après les ingénieurs et médecins par milliers, les ouvriers qualifiés. Mais il y a là du matériel électoral pas cher et payant. Créer ces quotas suggère que les immigrés nous envahissent. Durcir l'aide médicale insinue qu'ils abusent. C'est faux, ignoble, mais ça éclipse les retraites, urgences ou assurance chômage. Et en faisant de nouveau du Sarkozy, qui prônait les quotas en 2008, Macron met la droite au supplice : « Nous aussi, on nous pille ! » C'est ça le pire.

Michel Rouger

08/11/2019

Nono

Newsletter