23/01/2014

Guet-apens



Europe, en arrière toute, encore et toujours ! Cette fois, les lobbies conservateurs s'agitent pour saper le droit à l'avortement en s'engouffrant dans la brèche ouverte par le gouvernement de Madrid. Soutenir les Espagnol(e)s - par exemple en manifestant à Paris le 1ᵉʳ février - est une nécessité. Mais sans tomber dans le guet-apens. La droite ultra, qui lepénise depuis longtemps les esprits, va finir par tenir l'agenda des manifs ! À Madrid, l'avortement est pain bénit. Un écran de fumigènes de gauche va cacher la corruption royale et les échecs d'une politique, cette politique qui enchante partout les droites européennes en désespérant les peuples. Défendre les conquêtes passées ne suffira pas à inverser le courant. Pour désespérer les fossoyeurs des libertés et réenchanter les peuples, les politiques et les citoyens doivent proposer une vision de l'avenir, fait de solidarités nouvelles : l'enquête alarmante sur les fractures françaises montre qu'il y a, là aussi, grande urgence à agir.

Michel Rouger
  
 


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

Surprise !


Se’praaïz ! disons car il s’agit bien entendu des cent premiers jours du président américain Jo Biden. Même Philippe Martinez, le leader ombrageux de la CGT, est impressionné. Et il y a de quoi. Voilà soudain, après quarante ans de triomphe néolibéral, l’Etat-Providence réhabilité, la justice sociale et l’investissement public redevenus priorités, de même que les enjeux nouveaux, du climat au racisme policier. Attendons de voir si Roosevelt est vraiment de retour mais l’audace des cent jours de Jo le vétéran, 78 ans, envieillit tout d’un coup les jeunes présidents du passé : les Clinton (46 ans), Obama (47 ans). Ou du présent : Macron (39 ans). Envieillit aussi la gauche tricolore éclatée dans des chapelles d’un autre siècle au risque de faire passer une Trump française. Mais qui aurait prédit ce Biden nouveau il y a un an ?  Alors, une surprise française l’année prochaine ?  

Michel Rouger
20210429_surprise.mp3 20210429 Surprise.mp3  (1.07 Mo)


29/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires