Vu, lu, entendu...

07/02/2013

Et Pierrot, 57 ans, prit la route à travers le Québec



À 57 ans, Pierre Rochette, alias Pierrot, a choisi de vivre son rêve de jeunesse. Il a abandonné sa maison, ses économies, fermé ses comptes en banque. Et il a pris la route, à travers le Québec, sans le sous, avec son bâton de marche, sa guitare et son sac à dos.

 Deux jeunes journalistes ont décidé de faire un bout de chemin avec lui dans cette aventure, filmant quarante heures durant moments drôles ou tristes, paroles et pensées de l'étonnant bonhomme. Il leur a raconté son passé, ses voyages à travers le monde, son bar Les Deux Pierrots, sa thèse sur le rire, son doctorat en intelligence collective…

Et elles en ont tiré un film de 45 mn, En racontant Pierrot, que les Québécois viennent de découvrir. En voici quelques minutes…









Le billet de la semaine

​Essentiel


Les commerces "non essentiels" vont rouvrir samedi, c'est l'essentiel. Qui donc d'ailleurs, dont le boulot est sûrement essentiel, a bien pu estimer que vendre un livre est moins essentiel que de vendre un whisky ? La question est d'autant plus grave qu'essentiel renvoie à essence et sans essence on n'avance plus, c'est la panne. L'essence humaine on veut dire, la conscience d'être. En quelque sorte, je vends donc je suis, quand je ne vends plus, je ne suis plus. Ou j'achète donc je suis. Ou... Etc. Toute cette histoire d'urgence sanitaire nous emmène décidément dans des questions vraiment essentielles. Par exemple, peut-on "être" sans être libre ? Non ? Alors il faut descendre dans la rue contre la nouvelle loi qui réduit un peu plus les libertés. Et résister au Black Friday. Comme au virus qui entrave aussi nos libertés, tue même parfois. Que de dilemmes en cette fin 2020 ! Voilà qui ferait une belle discussion, dans une franche amitié, autour d'un demi. Mais le bar reste fermé. Pas essentiel, qu'ils disent.

Michel Rouger
vocal_001_14.mp3 Vocal 001.mp3  (563.39 Ko)


26/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires