07/02/2013

Et Pierrot, 57 ans, prit la route à travers le Québec



À 57 ans, Pierre Rochette, alias Pierrot, a choisi de vivre son rêve de jeunesse. Il a abandonné sa maison, ses économies, fermé ses comptes en banque. Et il a pris la route, à travers le Québec, sans le sous, avec son bâton de marche, sa guitare et son sac à dos.

 Deux jeunes journalistes ont décidé de faire un bout de chemin avec lui dans cette aventure, filmant quarante heures durant moments drôles ou tristes, paroles et pensées de l'étonnant bonhomme. Il leur a raconté son passé, ses voyages à travers le monde, son bar Les Deux Pierrots, sa thèse sur le rire, son doctorat en intelligence collective…

Et elles en ont tiré un film de 45 mn, En racontant Pierrot, que les Québécois viennent de découvrir. En voici quelques minutes…








Le billet de la semaine

Palestine


Notre "guerre" contre le virus et notre couvre-feu apparaissent ô combien ridicules aujourd’hui devant le deuil, la colère et la peur qui envahissent de nouveau la Palestine. A Gaza, en Cisjordanie, à Jérusalem mais aussi cette fois dans les villes israéliennes. De guerre lasse comme l’on dit, l’opinion mondiale avait fini par se détourner du drame des Palestiniens. Les démocraties européennes fermaient les yeux sur une colonisation toujours plus agressive, un apartheid sans complexe, la dérive dans les deux camps de pouvoirs corrompus, l’enracinement d’une extrême droite israélienne jeune et provocatrice. L’Europe ne devrait pourtant jamais oublier que la confrontation qui continue sans fin d’ensanglanter la Palestine est née surtout de son propre passé antisémite et colonial.

Michel Rouger
20210513_palestine.mp3 20210513 Palestine.mp3  (936.86 Ko)


12/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires