Participez à Histoires Ordinaires

05/01/2016

Beaucoup de possibilités s'offrent à vous




Si vous aimez et voulez aider Histoires Ordinaires, beaucoup de choses sont possibles : adhérer ou faire un don à l'association Histoires Ordinaires Editions mais aussi, selon ses envies, son temps, ses compétences, parfois pour un simple coup de main, participer à la réalisation du site ou des livres. Voici une liste (non exhaustive). Prenez contact, l'équipe d'Histoires Ordinaires vous attend...

POUR LE SITE 
 
Traduire des textes en breton
Traduire des textes en anglais
Relire des reportages avant ou après la mise en ligne
Faire le lien entre les adhérents Histoires Ordinaires de votre ville, votre région…
Proposer des « Vu, lu, entendu »
Animer un blog Histoires Ordinaires Bretagne (bilingue)
Animer un autre blog local (votre ville, votre région…)
Animer un blog thématique (santé, culture, emploi…)
Rediffuser/partager Histoires Ordinaires ou la lettre d'info (newsletter)
Animer les comptes Histoires Ordinaires, Facebook et Twitter
Assurer la veille « qualité » (graphisme, liens)
Animer la version « audio » des histoires
Etc.
POUR LES LIVRES 

• Donner les adresses mails de libraires et autres lieux de diffusion possible
Aider à la préparation d'une rencontre dans une librairie ou autre lieu (lié au thème, centre culturel…)
Signaler des évènements en lien avec la thématique d'un livre (festival…), des personnes expertes (universitaires, voyagistes…),  des organismes susceptibles d'être intéressés
Lire des manuscrits
Relire pour correction
Participer à la mise en page
Traduire en anglais, en espagnol, en breton
Etc.



Dans la même rubrique






Le billet de la semaine

​Les Martiens


« Nous y sommes ! Nous voilà ! », a tweeté Emmanuel Macron. Où donc ? C’était le jeudi 18 février peu avant 22 h. Le président français semblait revenu de Mars avec l’astromobile Perseverance. C’était comme s’il avait planté notre drapeau là-bas. Certes, il se trouvait devant un écran mais c’est l’imaginaire qui compte. Quel voyage ! L’homme (moins la femme) sera toujours ainsi à la conquête de l’extrême, des sommets aux abysses, la chevauchée la plus fantastique restant bien sûr la Conquête de l’Ouest. Car notre trip vers Mars semble au XXIe ce que la Ruée vers l’or fut au XIXe. La Starship, la fusée d’Elon Musk, le fantasque milliardaire, est notre cheval. Musk ne pourra pas envoyer des humains sur la Planète Rouge avant longtemps mais peu importe. Le principal est comment exploiter Mars, comment faire du business. Et comment rendre supportable l’insupportable. Oublier la Terre qui se déglingue. Quoi qu’il en coûte. Une chose est certaine : de la planète humaine, tous les Musk du monde ont déjà décollé. 

Michel Rouger
les_martiens.mp3 Les martiens.mp3  (1.15 Mo)


24/02/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires