Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
05/05/2011

Abdelali, de Marrakech



Ici, le 29 mars, Abdelali Atif, un professeur militant de Marrakech, racontait le combat pacifique mais déterminé des démocrates marocains pour  obtenir une monarchie parlementaire à l'image, disait-il, de la Grande-Bretagne. Depuis est survenu le terrible attentat qui a tué seize personnes le 28 avril. Aussitôt, Abdelali et ses amis ont mobilisé collectifs, associations, syndicats, partis, etc, pour combattre sur ce second front, celui, dit-il, de «l’obscurantisme» et de «la barbarie». Plus que jamais  leur espoir est de parvenir un jour à un «Maroc démocratique, civil, pacifique, juste, libre, égalitaire et développé». Une marche nationale à Marrakech le 8 mai. Nous sommes avec eux.

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Y’a un hic - 19/05/2022

​Chaud - 10/05/2022

Risques - 05/05/2022

Re-calculs - 27/04/2022

50,5% - 13/04/2022

Théâtre - 06/04/2022

Le blé - 30/03/2022

Utile or not Utile - 22/03/2022

​Nos valeurs - 16/03/2022

2 euros - 10/03/2022

Sarajevo – Kiev - 03/03/2022

Com’ miracle - 24/02/2022

Trahir - 15/02/2022

En bref - 10/02/2022

La sonde - 01/02/2022

Le quartier - 26/01/2022

Soldes - 20/01/2022

Le cochon - 13/01/2022

Merdique - 06/01/2022

Le trompettiste - 16/12/2021

1 2 3 4 5 » ... 25

Nono | Le billet | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient