05/05/2011

Abdelali, de Marrakech



Ici, le 29 mars, Abdelali Atif, un professeur militant de Marrakech, racontait le combat pacifique mais déterminé des démocrates marocains pour  obtenir une monarchie parlementaire à l'image, disait-il, de la Grande-Bretagne. Depuis est survenu le terrible attentat qui a tué seize personnes le 28 avril. Aussitôt, Abdelali et ses amis ont mobilisé collectifs, associations, syndicats, partis, etc, pour combattre sur ce second front, celui, dit-il, de «l’obscurantisme» et de «la barbarie». Plus que jamais  leur espoir est de parvenir un jour à un «Maroc démocratique, civil, pacifique, juste, libre, égalitaire et développé». Une marche nationale à Marrakech le 8 mai. Nous sommes avec eux.

Michel Rouger


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Non, Chef - 01/07/2021

​La panne - 24/06/2021

Dimanche soir - 17/06/2021

​Libertés - 10/06/2021

​Campagne - 03/06/2021

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

1 2 3 4 5 » ... 24