Vu, Lu, Entendu...

23/11/2017

A découvrir : "Les réfugiés poétiques" par la troupe des "Suppliantes"



2017_11_23_les_refugies_poetiques.mp3 2017 11 23 Les réfugiés poétiques.mp3  (2.94 Mo)


A découvrir : "Les réfugiés poétiques" par la troupe des "Suppliantes"
Dix-huit mois après sa création, le spectacle "Les Suppliantes" présenté par des réfugiées réuni·e·s par le Théâtre du Tiroir de Laval  poursuit sa route. Les 34 actrices et acteurs venus de 14 pays différents et dialoguant en 12 langues avec le français vont se produire ainsi le samedi 25 novembre à 20h30 à Montours (35) ; le vendredi 1er décembre à 20h30 à Châteauneuf sur Sarthe et le dimanche 25 février à 16h à Nueil les Aubiers (79). Mais la troupe n'en reste pas là.

"Nos ami.e.s récidivent dans l'envie de partager leur humanité, annonce Jean-Luc Bansard, le directeur du Théâtre du Tiroir ;  accompagnés de musiciens, compagnons de route du théâtre du Tiroir, et de leurs voix françaises, ils vont  vous offrir et déclamer les poèmes de leur pays d’origine. Une rencontre avec les grands poètes de Syrie, d’Arménie, d’Erythrée, du Congo, d’Afghanistan, du Soudan, du Maroc, d’Albanie, de Russie et de France…"

"Ces hommes et ces femmes réfugiées, expatriées, dépariées, font un nouveau pas (poétique) vers nous… à votre tour, faites un pas vers eux…", poursuit Jean-Luc Bansard.

Le spectacle s'intitule "LES RÉFUGIÉS POÉTIQUES". Quatre représentations sont programmées au Théâtre du Tiroir, 8 rue Jean Macé à Laval : samedi 9 décembre à 20h30 ; dimanche 10 décembre à 16h ; samedi 16 décembre à 20h30 et dimanche 17 décembre à 16h. Réservations : theatre-du-tiroir@wanadoo.fr, tél. 02 43 91 15 66


Retrouvez notre reportage A Laval, des réfugiés interprètent « Les Suppliantes », leur histoire 


 



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 13






Le billet de la semaine

​Democratic Circus


Tombera, tombera pas ? Les citoyens de cette Terre vont-ils devoir assister quatre ans encore aux calembredaines et agressions du politicien le plus puissant et le plus foutraque du monde ? Le suspense grandit à trois semaines du scrutin d'autant que Trump ne quittera pas facilement la piste, sa sortie pourrait même se révéler interminable et explosive. En fait, tout est possible tant le système électoral américain est peu démocratique. Au terme d'une campagne comme d'habitude crapoteuse et noyée sous les dollars, il n'est pas impossible que le suffrage universel soit de nouveau bafoué. En 2000, le démocrate Al Gore,  défenseur du climat, avait gagné mais c'est le républicain Bush le cruche, pyromane au Moyen-Orient, qui avait été élu. En 2016, Trump, bien que battu de 2,7 millions de voix, a gagné. Quoi qu'il arrive, la Trump Parade finale dira beaucoup de l'état de la démocratie outre Atlantique.

Michel Rouger
vocal_001_9.mp3 Vocal 001.mp3  (550.45 Ko)


14/10/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires