12/06/2014

A Lorient, le plus grand groupe Rock du monde


Samedi 14 Juin, 1 220 musiciens lorientais s'assemblent pour constituer le plus grand groupe rock du Monde. Au delà de l'esprit de record une formidable fête de la musique et des musiciens qui travaillent depuis des mois pour produire un vrai concert.


C'est l'association MAPL (Musique d'Aujourd'hui en Pays de Lorient) qui est à l'origine de l'initiative : réunir plus de 1 200 musiciens (batteurs, organistes, cuivres, guitaristes, cœurs...) pour produire un véritable concert rock (huit morceaux différents...). Pour cela le parc du Moustoir a été réservé et l'on joue à guichet fermé : 14 000 billets ont été vendus.

Plus que le record du Guiness book auxquels ils concourent, l'intérêt de l'opération est de rassembler et faire travailler ensemble  - depuis des mois - les amateurs de musiques de tous âges sur l'ensemble du Pays de Lorient et même au delà.


Déjà en 2012

Lorient avait déjà battu le record avec un orchestre de 412  exécutants qui ont interprété devant 3 000 spectateurs 4 grands classiques du rock : Highway to Hell d’AC/DCYou really got me des KinksAndy des Rita Mitsouko  et Lonely boys des Black Keys. Ovationné par les 3 000 spectateurs présents. 

Entre les deux, Pernes-la-fontaine

Ils étaient plus de 500, l'année dernière à Pernez La Fontaine pour relever le défi.








Le billet de la semaine

Poison


La Justice a enfin tranché. Les laboratoires Servier sont condamnés. Pour la mort de 1 500 à 2 000 personnes empoisonnées par le Mediator et pour les souffrances infligées à des milliers d’autres, ils devront verser quelques heures de leur chiffre d’affaires. Quant aux dirigeants, cadres ou experts accusés, ils sont repartis libres avec leurs gardes du corps dans leurs voitures aux vitres teintées. Plus clément que la procureure, le tribunal leur a épargné la prison ferme. Dans la France du XXIe siècle, les juges, qui envoient le petit peuple à tour de bras dans des prisons indignes, restent pétrifiés à l’idée d’enfermer un puissant dans une cellule aménagée. Inébranlable justice de classe. Un vrai poison dans une société déjà peu confiante envers ses institutions. Pour rattraper l’iniquité, reste plus qu’à décider d’un plan médiator transformant la prison ferme en prison avec sursis pour les milliers de détenus non condamnés pour homicides involontaires. 

Michel Rouger
20210401_poison.mp3 20210401 Poison.mp3  (1.11 Mo)


31/03/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires