Vu, Lu, Entendu...

05/09/2019

"Zéro chômeur" : organiser une avant-première du film "Nouvelle cordée"




A Mauléon, dans les Deux-Sèvres, l’un des dix territoires de l’expérimentation Territoires zéro chômeur de longue durée, la journaliste Marie Monique Robin a suivi pendant quatre ans les salariés de l’Esiam, une entreprise à but d’emploi. Dans son film « Nouvelle cordée » elle raconte comment des anciens laissés-pour-compte de l’économie se redressent, retrouvent le sourire et la parole et revendiquent aujourd’hui une nouvelle manière de travailler et de vivre ensemble.

La sortie en salles aura lieu le 20 membre. Il est possible auparavant d'organiser une avant-première. C'est ainsi qu'ATD Quart Monde, cheville-ouvrière de l'opération "Territoires zéro chômeur", en organise une le 23 septembre, à 20 h, au cinéma le Zola à Villeurbanne avec la participation de la réalisatrice et de salariés d'une entreprise à but d'emploi locale.
nouvelle_cordee.mp3 Nouvelle cordée.mp3  (1.63 Mo)




Nouveau commentaire :



Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Heureux

En congé et payé ! songeait-il sous son parasol. 100 % payé à flemmasser, musarder avec ma p'tite femme, jouer avec mes p'tiots, faire une p'tite balade, glandouiller en lichaillant un p'tit jaune ou un p'tit blanc. Mon droit au repos. Mon droit à la paresse : comme un bourgeois ! C'est sûrement une anomalie, une aberration, une provocation pour tous ces puissants qui veulent nous précariser, ubériser, assujettir en auto-entrepreneurs douze mois sur douze. Mais jamais ils ne pourront nous enlever notre grande conquête, celle de nos syndicats et de la gauche qu'ils méprisent du haut de leur prétendue modernité. Jamais ils ne pourront, sourit-il, heureux, à l'oiseau qui le regardait. 

Michel Rouger

04/07/2019

Nono












Partenaires