13/02/2014

Votre compte est bon



La Cour des comptes, la gardienne de nos deniers publics, vient d'afficher ses annuels gaspillages et tripatouillages. Peu efficace mais utile. Néanmoins, tous comptes faits, les sages du Palais Cambon, le nez collé sur leur calculette, n'auraient-ils pas développé une myopie aigüe ? La société, la vie, les gens leur sont devenus flous. « Il faut réduire les dépenses sociales ! », s'alarment-ils. Ah bon. Logique pourtant qu'elles progressent. Depuis bientôt 40 ans, l'État, les collectivités, les organismes sociaux doivent écoper pour maintenir hors de l'eau les millions de naufragés d'un système qui préfère le capital au travail, la rente au salaire. Mais laissés-pour-compte, votre compte est bon ! Désindexons les allocations, dit la Cour. Qu'elles ne suivent plus la hausse des prix. Les gens de peu ont trop. Tant pis s'ils mangent, se logent, se soignent plus mal. Et si on les désindexait de la vie ? Certes, ils meurent déjà avant les autres mais s'ils partaient un mois plus tôt ? Combien de milliards d'économisés ? Faut calculer.
 
Michel Rouger
 


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

Palestine


Notre "guerre" contre le virus et notre couvre-feu apparaissent ô combien ridicules aujourd’hui devant le deuil, la colère et la peur qui envahissent de nouveau la Palestine. A Gaza, en Cisjordanie, à Jérusalem mais aussi cette fois dans les villes israéliennes. De guerre lasse comme l’on dit, l’opinion mondiale avait fini par se détourner du drame des Palestiniens. Les démocraties européennes fermaient les yeux sur une colonisation toujours plus agressive, un apartheid sans complexe, la dérive dans les deux camps de pouvoirs corrompus, l’enracinement d’une extrême droite israélienne jeune et provocatrice. L’Europe ne devrait pourtant jamais oublier que la confrontation qui continue sans fin d’ensanglanter la Palestine est née surtout de son propre passé antisémite et colonial.

Michel Rouger
20210513_palestine.mp3 20210513 Palestine.mp3  (936.86 Ko)


12/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires