Vu, Lu, Entendu...

30/01/2019

Urgence climatique : la rébellion des jeunes ne cesse de monter




Le 27 janvier, 70 000 manifestants de nouveau à Bruxelles  et de nombreux défilés à travers l'Europe... Emmenée souvent par les jeunes (deux jours plus tôt 35 000 lycéens et étudiants avaient déjà défilé dans la capitale européenne), la mobilisation pour le climat ne cesse de grossir depuis l'automne.  Rise for Climate  et de nombreux autres collectifs promettent un « printemps climatique ».

En France, si la crise sociale des Gilets Jaunes mobilise davantage en ce moment les médias et les esprits, l'opinion comme les divers manifestants lient de plus en plus justice sociale et défense de la Planète.

A noter, parmi les formes d'action, le mouvement non-violent de désobéissance civile Extinction Rebellion   (XR) qui, parti de Grande-Bretagne, est en train d'essaimer comme l'indique cet article du journal Le Monde.

A noter aussi, au cœur de cette mobilisation, le Pacte finance-climat animé par Jean Jouzel et Pierre Larrouturou.






 



Nouveau commentaire :



Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Heureux

En congé et payé ! songeait-il sous son parasol. 100 % payé à flemmasser, musarder avec ma p'tite femme, jouer avec mes p'tiots, faire une p'tite balade, glandouiller en lichaillant un p'tit jaune ou un p'tit blanc. Mon droit au repos. Mon droit à la paresse : comme un bourgeois ! C'est sûrement une anomalie, une aberration, une provocation pour tous ces puissants qui veulent nous précariser, ubériser, assujettir en auto-entrepreneurs douze mois sur douze. Mais jamais ils ne pourront nous enlever notre grande conquête, celle de nos syndicats et de la gauche qu'ils méprisent du haut de leur prétendue modernité. Jamais ils ne pourront, sourit-il, heureux, à l'oiseau qui le regardait. 

Michel Rouger

04/07/2019

Nono