Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
22/05/2015

Un rêve



Sa femme s'était endormie. Lui regardait le plafond, angoissé. Ce n'est pas avec ce mi-temps de gardien qu'il pouvait rembourser l'emprunt de la maison souscrit quand il travaillait à l'usine PSA. Il repensa aux infos. À l'ancien PDG de PSA qui allait toucher à vie 300 000 € par an de « retraite chapeau » pour cinq ans de boulot et 8 000 licenciements dont le sien. Mais aussi aux grandes banques mondiales enfin condamnées à des millliards d'amendes pour avoir trafiqué le marché des devises. Cela l'apaisa. Il s'endormit à son tour. Dans un rêve, il se retrouva au milieu d'une foule d'ouvriers. On avait dit que ces milliards leur seraient redistribués. Il vit alors le PDG et les banquiers qui riaient, riaient. Il ne vit plus qu'eux. Cela le reveilla et il repensa à son rendez-vous du lendemain avec le conseiller de la banque : « Il faudra revendre la maison », avait-il dit.

Michel Rouger




1.Posté par Burel le 23/05/2015 19:33 (depuis mobile)
J'adore tes billets Michel. On sent que tu n'avais tout donné à Ouest-France...

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Soldes - 20/01/2022

Le cochon - 13/01/2022

Merdique - 06/01/2022

Le trompettiste - 16/12/2021

Une tuerie - 09/12/2021

Fin de mois - 02/12/2021

Ils étaient 27 - 25/11/2021

​Les - 17/11/2021

Greenwashing machine - 04/11/2021

Choix mortels - 28/10/2021

L'audace - 20/10/2021

Errance zemmourienne - 14/10/2021

Pandore - 07/10/2021

Au nouveau pourboire - 01/10/2021

Quoi ? ! - 20/09/2021

Piqûre de rappel - 16/09/2021

Risque de récidive - 18/08/2021

1 2 3 4 5 » ... 24

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient