Vu, Lu, Entendu...

28/05/2020

Un Panorama des initiatives artistiques pour le Vivant



L’exposition "J’ai tué le papillon dans mon oreille" de Minia Biabiany. © Minia Bibiany,
L’exposition "J’ai tué le papillon dans mon oreille" de Minia Biabiany. © Minia Bibiany,
vivant.mp3 Vivant.mp3  (644.95 Ko)

Dans le contexte sanitaire actuel et malgré le report du Congrès mondial de la nature, la Saison VIVANT continue grâce à sa plateforme en ligne. Elle "permet de découvrir les lieux et les initiatives culturelles qui s’engagent, par les sens et l’imaginaire, pour la protection et la valorisation du vivant."

"En 2020, plus que jamais la culture s’impose à l’agenda politique de la transition écologique, poursuivent les organisateurs. Des centaines d’artistes, d’acteurs culturels et de la conservation de la nature se réunissent pour défendre une approche sensible de la biodiversité et du vivant. (...)  

Le contexte inédit de l’érosion massive de la biodiversité pose de nouveaux enjeux de perception, de représentation et de compréhension de l’environnement et appelle à une réaction globale, de la part des pouvoirs publics et de la société civile pour enrayer le déclin de la diversité du vivant. (...)


Les artistes ont un rôle à jouer pour accompagner cette mobilisation collective nécessaire et urgente, pour renouveler les représentations et intégrer la biodiversité dans notre culture commune."

l’artiste Minia Biabiany



 



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 13






Le billet de la semaine

​Democratic Circus


Tombera, tombera pas ? Les citoyens de cette Terre vont-ils devoir assister quatre ans encore aux calembredaines et agressions du politicien le plus puissant et le plus foutraque du monde ? Le suspense grandit à trois semaines du scrutin d'autant que Trump ne quittera pas facilement la piste, sa sortie pourrait même se révéler interminable et explosive. En fait, tout est possible tant le système électoral américain est peu démocratique. Au terme d'une campagne comme d'habitude crapoteuse et noyée sous les dollars, il n'est pas impossible que le suffrage universel soit de nouveau bafoué. En 2000, le démocrate Al Gore,  défenseur du climat, avait gagné mais c'est le républicain Bush le cruche, pyromane au Moyen-Orient, qui avait été élu. En 2016, Trump, bien que battu de 2,7 millions de voix, a gagné. Quoi qu'il arrive, la Trump Parade finale dira beaucoup de l'état de la démocratie outre Atlantique.

Michel Rouger
vocal_001_9.mp3 Vocal 001.mp3  (550.45 Ko)


14/10/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires