Le billet

Total sur le grill


26/06/2019




Pendant que les Européens crèvent de chaud et s'inquiètent de plus en plus du dérèglement climatique, Total, notre champion national et géant mondial du gaz à effet de serre continue de carburer aux profits et au cynisme en les dissimulant sous une communication verte. Forages en zones sensibles, corruption, gaz de schiste, huile de palme...  C'est trop. Voilà le géant de nouveau sur le grill. Le 29 mai, dans un rapport, des ONG l'ont accusé d'adopter une « stratégie du chaos climatique ». Le 19 juin, 14 collectivités locales l'ont mis en demeure de respecter la loi de 2017 qui impose un « devoir de vigilance » sur les droits humains et l'environnement. Lundi dernier, six ONG françaises et ougandaises ont brandi la même loi contre un projet monstrueux près du lac Albert : expulsion de 50 000 habitants, forage de 419 puits de pétrole y compris dans le parc national de Murchison Falls, une zone humide ou vivent cinq-cents espèces d'animaux dont certaines menacées,... « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs » disait Chirac.Total, lui,  attise le feu. 

Michel Rouger

2019_06_26_total_sur_le_grill.wav 2019 06 26 Total sur le grill.wav  (14.23 Mo)





Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

La peine au travail - 16/01/2020

Violence d’État - 09/01/2020

​Les vœux - 19/12/2019

​Aux Actualités - 12/12/2019

​Juste - 05/12/2019

​​Vendredi culte - 27/11/2019

​Notre carte - 21/11/2019

​Marché colonial - 08/11/2019

​La trêve - 30/10/2019

​Le Peuple - 24/10/2019

​Méditation - 02/10/2019

​Hissez haut - 25/09/2019

​A table - 12/09/2019

Destination mars - 05/09/2019

​Heureux - 04/07/2019

​Souffrances - 19/06/2019

​Montez ! - 13/06/2019

Khartoum - 06/06/2019

​Arithmétique - 30/05/2019

Espèce en danger - 08/05/2019

Vote bleu - 01/05/2019

1 2 3 4 5 » ... 17


Le billet de la semaine

La peine au travail

Bonne année aux ouvriers des abattoirs. Et bonne santé surtout ! Par exemple à tous les collègues des ouvrières et ouvriers qui nous bouleversent dans le remarquable film Entrée du personnel à voir ou à revoir jusqu’au 6 mars sur Arte. Révoltant. Les bêtes pâturant chez l’éleveur du coin sont mieux traitées. Un film à voir par tous. Surtout par ceux qui veulent défendre ou réformer les retraites. « Reste à y arriver en bonne santé, dit un ouvrier, et à en profiter au moins deux ans. Autrefois les gens n’avaient pas des cadences comme ça. » Dans des tas de professions, de la souffrance physique au burn-out, la peine au travail s’est aggravée, malgré ou à cause de la robotisation, et à la fin, ceux qui ont beaucoup peiné et meurent tôt financent toujours les retraites de ceux qui ont moins peiné et meurent tard. Une injustice criante aggravée par le  pouvoir actuel qui a durci des critères de pénibilité déjà indigents. Un sujet qui devrait être au cœur des propositions des partis de gauche s’ils étaient vraiment sensibles à la peine au travail des milieux populaires. 

Michel Rouger

16/01/2020

Nono

Newsletter