Le billet

29/01/2014

Rumeur noire



Après son « Jour de colère » raté du 26 janvier, la nébuleuse Extrême-droite a aussitôt rebondi avec sa « Journée de retrait de l'école ». Ce qui s'appelle empester le climat de jour en jour. Dans le genre salade, difficile de faire pire que ce bobard sur le genre qui salit la nécessaire éducation à l'égalité homme-femme et qui a réussi malheureusement à réunir la maman turque du quartier et la brute qui veut l'expulser. « À l'école, on apprend aux petits garçons à devenir des petites filles ! », a dit la rumeur inspirée par Farida Belghoul, l'ex-beurette de la Marche pour l'Egalité d'il y a trente ans devenue imposteur : un mot qui n'a pas, ce qui devrait l'interroger, d'équivalent féminin. La rumeur a frappé une centaine d'écoles. Sur 48 000, c'est peu, mais le fiel s'est répandu dans les médias. Ce savoir-faire de la réacosphère n'est pas du genre à rassurer.

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

​A la plage - 20/05/2020

​Coronaparano - 07/05/2020

Liberté - 30/04/2020

Medef-19 - 16/04/2020

Colère, sans masque - 02/04/2020

L'oiseau - 26/03/2020

​C’est la guerre - 17/03/2020

​Commun, commune - 27/02/2020

Virus - 26/02/2020

1 2 3 4 5 » ... 22


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires