Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
29/01/2014

Rumeur noire



Après son « Jour de colère » raté du 26 janvier, la nébuleuse Extrême-droite a aussitôt rebondi avec sa « Journée de retrait de l'école ». Ce qui s'appelle empester le climat de jour en jour. Dans le genre salade, difficile de faire pire que ce bobard sur le genre qui salit la nécessaire éducation à l'égalité homme-femme et qui a réussi malheureusement à réunir la maman turque du quartier et la brute qui veut l'expulser. « À l'école, on apprend aux petits garçons à devenir des petites filles ! », a dit la rumeur inspirée par Farida Belghoul, l'ex-beurette de la Marche pour l'Egalité d'il y a trente ans devenue imposteur : un mot qui n'a pas, ce qui devrait l'interroger, d'équivalent féminin. La rumeur a frappé une centaine d'écoles. Sur 48 000, c'est peu, mais le fiel s'est répandu dans les médias. Ce savoir-faire de la réacosphère n'est pas du genre à rassurer.

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Bossez ! - 10/04/2024

Le boxeur - 28/03/2024

Le cochon - 14/03/2024

Cirque - 29/02/2024

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

"Décivilisation" - 07/06/2023

Oyez, Oyez - 25/05/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles