Le billet

07/07/2016

Rocard, enfin



Intègre, visionnaire, rêveur réaliste, réformiste radical, socialiste sincère, lanceur d'alerte sur toutes les grandes causes mondiales... Cette fois, c'est bon : nous avons trouvé le Président qu'il nous faut en 2017. Les Français l'attendent depuis si longtemps. Tous ces jours-ci, les responsables politiques de gauche et même parfois de droite exaltent eux-mêmes ces qualités qu'ils n'ont pas. C'est l'heure de Rocard, enfin. Les petits marquis qui aidèrent Mitterrand à tuer ce successeur trop intègre, visionnaire, réformiste radical, socialiste sincère... se font un peu plus petits. Rocard est mort pour de bon et tout le monde devient rocardien. Rocard est vivant. Et tous les hommages déposés sur sa tombe revivent avec lui. Intègre, visionnaire, réformiste radical, socialiste sincère... ces mots vont imprégner la prochaine campagne présidentielle. 

Michel Rouger




1.Posté par bougnoux le 08/07/2016 12:21

2.Posté par DAGNET Jean-Yves le 08/07/2016 12:27
Finalement il était aussi artiste Michel Rocard puisque comme celle des artistes sa cote ne cesse de grimper après son décès.

Imaginons maintenant un dialogue entre 2 personnages ( socialistes ?) l'un déclarant toute son admiration pour Michel Rocard et l'autre lui répondant " je croyais que tu le détestais avant" et l'autre répondant "Oui mais avant il était vivant !" ( c'est extrait d'un dessin paru sur Facebook)

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Essentiel - 26/11/2020

Article n°2697 - 19/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Essentiel


Les commerces "non essentiels" vont rouvrir samedi, c'est l'essentiel. Qui donc d'ailleurs, dont le boulot est sûrement essentiel, a bien pu estimer que vendre un livre est moins essentiel que de vendre un whisky ? La question est d'autant plus grave qu'essentiel renvoie à essence et sans essence on n'avance plus, c'est la panne. L'essence humaine on veut dire, la conscience d'être. En quelque sorte, je vends donc je suis, quand je ne vends plus, je ne suis plus. Ou j'achète donc je suis. Ou... Etc. Toute cette histoire d'urgence sanitaire nous emmène décidément dans des questions vraiment essentielles. Par exemple, peut-on "être" sans être libre ? Non ? Alors il faut descendre dans la rue contre la nouvelle loi qui réduit un peu plus les libertés. Et résister au Black Friday. Comme au virus qui entrave aussi nos libertés, tue même parfois. Que de dilemmes en cette fin 2020 ! Voilà qui ferait une belle discussion, dans une franche amitié, autour d'un demi. Mais le bar reste fermé. Pas essentiel, qu'ils disent.

Michel Rouger
vocal_001_14.mp3 Vocal 001.mp3  (563.39 Ko)


26/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires