Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
13/09/2018

Rachid Taha, pont brisé



Son coeur a lâché subitement. Ça devait arriver. Trop d'énergie jetée à briser les frontières, à lancer des ponts entre genres musicaux, à relier les cultures qui le traversaient, le déchiraient, le nourrissaient. Parmi tout ce qui revient à l'esprit, il y a "Douce France" avec son groupe Carte de séjour. Trente-deux années ont passé. La lepénisation des esprits commençait. Elle a empiré et c'est tout l'Occident qui est frappé par le repli identitaire. Rachid Taha va manquer.



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 22

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient