19/10/2020

Histoires Ordinaires invite tous ses adhérents le 28 novembre sur internet


En raison du confinement, la rédaction d'Histoires Ordinaires invite l'ensemble des adhérents et adhérentes de l'association à une Assemblée Générale participative sur internet : rendez-vous devant nos écrans le samedi 28 novembre à 18 h.



Inscription indispensable et simple par ce formulaire 
pour entrer par mail, le 28 novembre, sur la plateforme Zoom

 

Au cœur de l'assemblée générale, l'exploration de 375 histoires
Au cœur de l'assemblée générale, l'exploration de 375 histoires
De Béthune ou de Montpellier, de Bretagne ou d'Alsace, de France ou de l'Etranger...Tous les Amis d'Histoires Ordinaires adhérents à l'association vont pouvoir participer le 28 novembre à l'assemblée annuelle dont ils ont été jusqu'ici exclus, étant éloignés de Rennes où est basé le webmagazine. Elle se déroulera en effet sur internet à partir de 18 h. Seule condition : être adhérent de l'association et à jour de la cotisation annuelle qui est de 20 €.
 
Principal sujet à l'ordre du jour : les premières indications de l'étude menée en binôme par près de cent lectrices et lecteurs sur 375 histoires mises en ligne depuis dix ans. Un retour en images, vidéos, interviews, point de départ de réflexions et de dialogues appelés à se poursuivre tout au long de 2021 et qui pourront s'amorcer dès le 28 novembre : chacun et chacune, par tchat sur le clavier de son ordinateur, pourra réagir, questionner, commenter.

Parmi les autres questions, la présentation d'une réflexion qui vient d'être engagée et dont les conclusions sont attendues pour 2021 sur la mise en place d'un projet économique destiné à asseoir l'avenir du webmagazine et des autres activités.

Prochainement, un tutoriel expliquera simplement les quelques actions à connaître pour entrer dans la réunion du 28 novembre, suivre l'émission, participer.

Pourquoi  et  comment  rejoindre  l'association  Histoires  Ordinaires
Sans le soutien de ses lecteurs, Histoires Ordinaires ne pourrait exister. Pour continuer à faire découvrir ces citoyens engagés, le site a besoin, outre l'engagement de ses bénévoles, de la collaboration de journalistes pigistes. Votre aide, quel qu'en soit le montant, est indispensable. Vous pouvez faire un don, si modeste soit-il, ou mieux : rejoindre l'association Histoires Ordinaires Editions.  Adhérer, c'est vouloir partager et développer le projet du site (résumé ici), accompagner nos engagements,  être informé régulièrement sur l'activité de la rédaction, apporter ses idées et ses talents.

Le montant de l'adhésion est de 20 € par an et sert d'abord à rémunérer des journalistes, jeunes principalement, en recherche de travail. Pour adhérer, s'inscrire à travers le formulaire contact  et verser les 20 € en utilisant l'une des formules de soutien qui vous convient le mieux. Merci !

Rappel : le 28 novembre, les adhérents seront aussi amenés à voter, il faudra donc être à jour de sa cotisation.. 







Le billet de la semaine

​Bolloré en Indochine


Frappé en ce moment par la fuite de journalistes craignant de subir à leur tour, avec l’intrusion du Groupe Bolloré, la dérive droitière de Cnews, le journal L’Express va pouvoir au moins, dans un premier temps, conter les belles histoires du dit Groupe. La dernière se passe au Cambodge. Par amour du caoutchouc, le groupe  français accapare en 2008 des terres ancestrales de l’ethnie Bunong et y plante des hévéas. En 2015, des paysans se rebellent. Suivent divers épisodes. Le dernier a eu lieu le 2 juillet devant le tribunal de Nanterre et a été marqué par une belle victoire du droit français : celui de Bolloré contre les paysans cambodgiens incapables, ces indigènes, de fournir des droits de propriétés en bonne et due forme. Pour prix de leur toupet, ils devront payer en outre une indemnité de procédure au planteur français. L’avocat des Bunongs a aussitôt fait appel. Suspense. Le prochain épisode de Bolloré en Indochine sera à suivre, dans L’Express bien sûr. 

Michel Rouger
20210708_bollore_en_indochine.mp3 20210708 Bolloré en Indochine.mp3  (1.17 Mo)


08/07/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires