Vie du site

19/10/2020

Histoires Ordinaires invite tous ses adhérents le 28 novembre sur internet


En raison du confinement, la rédaction d'Histoires Ordinaires invite l'ensemble des adhérents et adhérentes de l'association à une Assemblée Générale participative sur internet : rendez-vous devant nos écrans le samedi 28 novembre à 18 h.



Inscription indispensable et simple par ce formulaire 
pour entrer par mail, le 28 novembre, sur la plateforme Zoom

 

Au cœur de l'assemblée générale, l'exploration de 375 histoires
Au cœur de l'assemblée générale, l'exploration de 375 histoires
De Béthune ou de Montpellier, de Bretagne ou d'Alsace, de France ou de l'Etranger...Tous les Amis d'Histoires Ordinaires adhérents à l'association vont pouvoir participer le 28 novembre à l'assemblée annuelle dont ils ont été jusqu'ici exclus, étant éloignés de Rennes où est basé le webmagazine. Elle se déroulera en effet sur internet à partir de 18 h. Seule condition : être adhérent de l'association et à jour de la cotisation annuelle qui est de 20 €.
 
Principal sujet à l'ordre du jour : les premières indications de l'étude menée en binôme par près de cent lectrices et lecteurs sur 375 histoires mises en ligne depuis dix ans. Un retour en images, vidéos, interviews, point de départ de réflexions et de dialogues appelés à se poursuivre tout au long de 2021 et qui pourront s'amorcer dès le 28 novembre : chacun et chacune, par tchat sur le clavier de son ordinateur, pourra réagir, questionner, commenter.

Parmi les autres questions, la présentation d'une réflexion qui vient d'être engagée et dont les conclusions sont attendues pour 2021 sur la mise en place d'un projet économique destiné à asseoir l'avenir du webmagazine et des autres activités.

Prochainement, un tutoriel expliquera simplement les quelques actions à connaître pour entrer dans la réunion du 28 novembre, suivre l'émission, participer.

Pourquoi  et  comment  rejoindre  l'association  Histoires  Ordinaires
Sans le soutien de ses lecteurs, Histoires Ordinaires ne pourrait exister. Pour continuer à faire découvrir ces citoyens engagés, le site a besoin, outre l'engagement de ses bénévoles, de la collaboration de journalistes pigistes. Votre aide, quel qu'en soit le montant, est indispensable. Vous pouvez faire un don, si modeste soit-il, ou mieux : rejoindre l'association Histoires Ordinaires Editions.  Adhérer, c'est vouloir partager et développer le projet du site (résumé ici), accompagner nos engagements,  être informé régulièrement sur l'activité de la rédaction, apporter ses idées et ses talents.

Le montant de l'adhésion est de 20 € par an et sert d'abord à rémunérer des journalistes, jeunes principalement, en recherche de travail. Pour adhérer, s'inscrire à travers le formulaire contact  et verser les 20 € en utilisant l'une des formules de soutien qui vous convient le mieux. Merci !

Rappel : le 28 novembre, les adhérents seront aussi amenés à voter, il faudra donc être à jour de sa cotisation.. 







Le billet de la semaine

​Les Martiens


« Nous y sommes ! Nous voilà ! », a tweeté Emmanuel Macron. Où donc ? C’était le jeudi 18 février peu avant 22 h. Le président français semblait revenu de Mars avec l’astromobile Perseverance. C’était comme s’il avait planté notre drapeau là-bas. Certes, il se trouvait devant un écran mais c’est l’imaginaire qui compte. Quel voyage ! L’homme (moins la femme) sera toujours ainsi à la conquête de l’extrême, des sommets aux abysses, la chevauchée la plus fantastique restant bien sûr la Conquête de l’Ouest. Car notre trip vers Mars semble au XXIe ce que la Ruée vers l’or fut au XIXe. La Starship, la fusée d’Elon Musk, le fantasque milliardaire, est notre cheval. Musk ne pourra pas envoyer des humains sur la Planète Rouge avant longtemps mais peu importe. Le principal est comment exploiter Mars, comment faire du business. Et comment rendre supportable l’insupportable. Oublier la Terre qui se déglingue. Quoi qu’il en coûte. Une chose est certaine : de la planète humaine, tous les Musk du monde ont déjà décollé. 

Michel Rouger
les_martiens.mp3 Les martiens.mp3  (1.15 Mo)


24/02/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires