Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
22/06/2011

Prisonniers sans visage



La censure, aujourd'hui, sévit toujours mais de façon plutôt honteuse, hypocrite, dissimulée notamment sous les questions d'argent. Pas à l'Administration Pénitentiaire qui censure à visage découvert en interdisant, de fait, la diffusion du film "Le déménagement" sur les chaînes télévisées. Réalisé à l'occasion du transfert de la prison départementale de Rennes du centre-ville à la périphérie, ce documentaire de 54 minutes, qui sera projeté le 4 juillet à Rennes au TNB, interroge sur "l'humanité" des prisons modernes à travers, entre autres, des témoignages de prisonniers. Ces derniers s'expriment volontairement à visage découvert. C'est cela qui gène l'Administration Pénitentiaire. Pour elle, un bon prisonnier a le visage flouté, au fond n'existe pas vraiment. Un aveu.

Michel Rouger

Pour en savoir plus



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Dehors ! - 01/12/2022

​Allez les Bleus - 17/11/2022

Déroute (du Rhum) - 29/10/2022

France, dégage ! - 06/10/2022

Refondons - 22/09/2022

Les Insouciants - 07/09/2022

​Exercice estival - 07/07/2022

Super Total - 29/06/2022

La panne - 22/06/2022

D-Day Land - 09/06/2022

Silence, on coupe - 02/06/2022

​Les oubliés - 26/05/2022

​Y’a un hic - 19/05/2022

​Chaud - 10/05/2022

Risques - 05/05/2022

Re-calculs - 27/04/2022

50,5% - 13/04/2022

Théâtre - 06/04/2022

1 2 3 4 5 » ... 25

Nono | Le billet | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient