15/01/2016

Primaire



Vous vous souvenez de la « primaire citoyenne » d'octobre 2011 pour désigner le candidat socialiste à la présidentielle ? Six postulants, plus de 2,8 millions de votants, un succès jalousé par la droite, un beau dépassement démocratique des partis, un grand brassage d'idées face aux complexes dérèglements de l'époque voire aux dystopies comme a dit curieusement Yolande l'autre jour. Mais ce qu'un Sarkozy ne peut plus faire, Hollande veut le refaire. "C'est moi le chef." Quarante personnalités réclament une primaire socialiste ? "Pas possible", sifflent les courtisans. En arrière toute. L'effet attentats, un peu moins de démocratie, une fois de plus. Hollande est devenu chef  de guerre. Mais un chef revenant devant ses troupes demander leur confiance, ce serait royal non ? Ça cache quelque chose. François Hollande semble éprouver un sentiment primaire : la peur. Un chef de guerre qui a peur, c'est ballot quand même.

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

Bientôt la fête


Tout va s’arranger, si si. Certes, 100 000 familles sont maintenant endeuillées, les hôpitaux restent saturés mais les valides sont piqués à tour de bras et le gouvernement Castex se prépare à rouvrir bars, restos, cinémas, salles de spectacles. Pour mi-mai, a décidé le Président. Heureux gens de Perros-Guirec qui peuvent déjà rêver à leur grande fête démocratique et populaire du 27 juin. Leur double tour électoral et cycliste. Ce jour-là, le vélo va voler au secours de la politique. Les fans du Tour de France vont être drainés vers les urnes des écoles, deux logistiques sont s’unir contre l’abstention. Sans compter qu’il doit bien rester quelques as de la seringue dans les équipes du Tour pour procéder à d’ultimes vaccinations. Pourvu que d’ici là, l’équipe Castex ne fasse pas demi-tour ou rétropédale une nouvelle fois.

Michel Rouger
20210415_bientot_la_fete.mp3 20210415 bientôt la fête.mp3  (900.12 Ko)


15/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires