11/05/2020

Pétition : Défendons la liberté d’informer sur le secteur agro-alimentaire



petition.mp3 Pétition.mp3  (677.58 Ko)

Inès Léraud, journaliste connue pour avoir beaucoup enquêté sur l'industrie agroalimentaire en Bretagne (intoxication de salariés de Triskalia par les pesticides, algues vertes...) subit intimidations et procès de la part de responsables d'entreprises bretonnes de l'agro-alimentaire. Des militants associatifs, agriculteurs, scientifiques, auteurs, avocats, journalistes, syndicalistes, élus, citoyennes et citoyens appellent à signer  la pétition  de soutien lancée sur cyberacteurs 

"La liberté d’informer s’exerce à l’égard des pouvoirs politiques ; commentent-ils, il importe qu’elle s’exerce aussi envers les puissances économiques et financières qui ont pris une importance considérable dans notre société. Ces dernières doivent donc être soumises aux devoirs qui s’appliquent à tout un chacun."

Plus d'informations sur le texte accompagnant la pétition

Vidéo : Interview sur FR3 Bretagne  en juin 2019 pour la sortie de la BD documentaire « Algues Vertes, l'histoire interdite » aux éditions Delcourt. 



1.Posté par rosenbluth le 14/05/2020 09:57
On vos soutient dites comment peut on vous aider

2.Posté par RENAUDIN le 26/05/2020 08:41
Intolérable

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 16






Le billet de la semaine

Poison


La Justice a enfin tranché. Les laboratoires Servier sont condamnés. Pour la mort de 1 500 à 2 000 personnes empoisonnées par le Mediator et pour les souffrances infligées à des milliers d’autres, ils devront verser quelques heures de leur chiffre d’affaires. Quant aux dirigeants, cadres ou experts accusés, ils sont repartis libres avec leurs gardes du corps dans leurs voitures aux vitres teintées. Plus clément que la procureure, le tribunal leur a épargné la prison ferme. Dans la France du XXIe siècle, les juges, qui envoient le petit peuple à tour de bras dans des prisons indignes, restent pétrifiés à l’idée d’enfermer un puissant dans une cellule aménagée. Inébranlable justice de classe. Un vrai poison dans une société déjà peu confiante envers ses institutions. Pour rattraper l’iniquité, reste plus qu’à décider d’un plan médiator transformant la prison ferme en prison avec sursis pour les milliers de détenus non condamnés pour homicides involontaires. 

Michel Rouger
20210401_poison.mp3 20210401 Poison.mp3  (1.11 Mo)


31/03/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires