Le billet

16/12/2010

Parties de chasse



L'insécurité continue de croître en France...  Bientôt, gendarmes et policiers vont pouvoir surgir à l'aube pour chasser des sans logis de leurs abris, des jeunes de leurs squats, ou des écologistes de leur yourte. À vrai dire, cela leur arrivait déjà! Mais la besogne va devenir nettement plus banale avec les nouveautés glissées par le ministre Brice Hortefeux et quelques députés zélés dans la loi sur la sécurité Loppsi 2 revenue depuis le 14 décembre à l'Assemblée. Cinquante-cinq organisations se mobilisent contre cet amendement tel Droit au logement. S'il y a un tas de mesures tout aussi graves dans ce nouveau fourre-tout sécuritaire, la chasse qui s'annonce exhale une drôle d'odeur... 

Michel ROUGER. 



Tags : Libertés


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

​A la plage - 20/05/2020

​Coronaparano - 07/05/2020

Liberté - 30/04/2020

Medef-19 - 16/04/2020

Colère, sans masque - 02/04/2020

L'oiseau - 26/03/2020

​C’est la guerre - 17/03/2020

​Commun, commune - 27/02/2020

Virus - 26/02/2020

1 2 3 4 5 » ... 22


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires