03/11/2016

Pardon breton



Nous, les Bretons, aimons bien les pardons. Alors, aujourd'hui, demandons pardon.pour le mal fait par certains des nôtres à la liberté d'informer, d'être informé, de penser.  Pour le mal fait à l'information télévisée.  Il y a très longtemps, en 1974, l'attentat de Roc'h Trédudon avait pendant un mois privé l'ouest breton de télé française. Depuis on a fait mieux. Le Breton attaque la télé française de l'intérieur. Vingt ans durant, à la tête de TF1, Patrick Le Lay a cherché à vendre aux publicitaires du « temps de cerveau humain disponible. » Aujourd'hui, le seigneur de la finance Vincent Bolloré exploite Canal+ comme l'une de ses forêts africaines, coupe des têtes, taille, greffe partout son bon vouloir. Telle une espèce menacée, les journalistes  d'I-Télé cependant résistent. Soutenons leur rébellion à la bretonne. Allons en pardon derrière la statue de Saint Trémeur résister aux démons d'un trump breizh.


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Quoi ? ! - 20/09/2021

Piqûre de rappel - 16/09/2021

Risque de récidive - 18/08/2021

Non, Chef - 01/07/2021

​La panne - 24/06/2021

Dimanche soir - 17/06/2021

​Libertés - 10/06/2021

​Campagne - 03/06/2021

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

1 2 3 4 5 » ... 24