Le billet

25/10/2012

Nouvelles cubaines



« Fidel Castro dément les rumeurs sur sa mort », a dit joliment mon journal mardi dernier en remballant sa nécrologie. La sempiternelle nécro de Castro... Y eut-il jamais mort plus annoncée, souhaitée, fomentée ? Pas Dieu possible, jurait l'aïeule, la Bonne Vierge veille sur le communiste ! Un jour, c'est sûr, Fidel confirmera.  En attendant, Cuba, quelles nouvelles ? De celles que nous aimons ici  : les vérités sensibles, le vécu quotidien, quelques parts du réel... À partir d'aujourd'hui, nous en aurons. Elles viennent de Trinidad. Notre ami Juan Lazaro ouvre son blog. Bienvenue Juan. Nous avons bien besoin du poète et du philosophe que tu es pour nous éclairer.
 
Michel Rouger
 
 



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

​A la plage - 20/05/2020

​Coronaparano - 07/05/2020

Liberté - 30/04/2020

Medef-19 - 16/04/2020

Colère, sans masque - 02/04/2020

L'oiseau - 26/03/2020

​C’est la guerre - 17/03/2020

​Commun, commune - 27/02/2020

Virus - 26/02/2020

1 2 3 4 5 » ... 22


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires