12/12/2018

Nouvel épisode sur Sideways : une belle histoire de vin nature dans le Maine-et-Loire



2018_12_13_nouvel_episode_sur_sideways_une_belle_histoire_de_vin_nature.mp3 2018 12 13 Nouvel épisode sur Sideways une belle histoire de vin nature.mp3  (2.48 Mo)

Nos amis de Sideways, Hélène, Benoît et leur équipe, viennent de mettre en ligne l'épisode 11 de la websérie : "Un beau vin ? Une belle vie ! Le vin nature de la famille Cousin." Voici comment ils nous le présentent : 

" Depuis des années, la famille Cousin produit du vin. Loin des clichés et des "châteaux prestigieux", ils travaillent comme ils sont : simples et festifs. Pas de formules compliquées, pas de machines bruyantes, uniquement de la vie et de l'amour. Le résultat ? Un vin nature, beau et bon. Mais aussi une belle vie, vivante et vibrante ! 

Face à l'industrialisation de la viticulture sur l'ensemble des étapes de production (taille, récolte, tri) et à l'uniformisation du goût des vins à travers des processus chimiques complexes, des vignerons ont décidé de prendre le chemin inverse. Olivier et Baptiste Cousin, viticulteurs à Martigné-Briand, sont producteurs de vin nature, en biodynamie, à traction animale.

Olivier Cousin fait du vin à sa manière, un vin respectueux de la terre, de ceux qui travaillent pour le produire et de ceux qui le boivent. Il aime partager les connaissances qu’il a acquises depuis qu’il travaille en tant que vigneron, et il est prêt à défendre d’autres manières de produire."


C'est une lecture plaisir que nous propose, à son habitude, l'équipe de Sideways. Où le fond est servi par une forme de grande qualité, belle, accessible à tous. Ils méritent que l'on participe à leur travail : leur financement participatif fonctionne toujours... 



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 18






Le billet de la semaine

​Bolloré en Indochine


Frappé en ce moment par la fuite de journalistes craignant de subir à leur tour, avec l’intrusion du Groupe Bolloré, la dérive droitière de Cnews, le journal L’Express va pouvoir au moins, dans un premier temps, conter les belles histoires du dit Groupe. La dernière se passe au Cambodge. Par amour du caoutchouc, le groupe  français accapare en 2008 des terres ancestrales de l’ethnie Bunong et y plante des hévéas. En 2015, des paysans se rebellent. Suivent divers épisodes. Le dernier a eu lieu le 2 juillet devant le tribunal de Nanterre et a été marqué par une belle victoire du droit français : celui de Bolloré contre les paysans cambodgiens incapables, ces indigènes, de fournir des droits de propriétés en bonne et due forme. Pour prix de leur toupet, ils devront payer en outre une indemnité de procédure au planteur français. L’avocat des Bunongs a aussitôt fait appel. Suspense. Le prochain épisode de Bolloré en Indochine sera à suivre, dans L’Express bien sûr. 

Michel Rouger
20210708_bollore_en_indochine.mp3 20210708 Bolloré en Indochine.mp3  (1.17 Mo)


08/07/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires